3G LTE : nouvelle série d'expérimentations réussie

Le par  |  1 commentaire(s)
3gpp logo

La LSTI, qui regroupe un ensemble de sociétés pour le développement de la technologie réseau 3G LTE, annonce avoir mené à bien une deuxième série d'expérimentations qui confirme ses qualités comme futur réseau mobile.

3gpp logoLa question de savoir quelles technologies seront privilégiées par les opérateurs pour établir les réseaux mobiles de prochaine génération a commencé de livrer quelques éléments de réponse avec une polarisation assez nette en 2007 autour de la technologie 3G LTE ( Long Term Evolution ) de la part de l'industrie mobile.

Fondée en mai 2007, la LSTI ( LTE / SAE Trial Initiative ) est un regroupement d'acteurs industriels ( équipementiers, fondeurs, opérateurs, fabricants de terminaux ) qui s'est donné pour objectif de valider les performances techniques de la 3G LTE en vue de son adoption pour succéder aux réseaux HSPA ( High Speed Packet Access ). Après une première série d'expérimentations dont les résultats ont été annoncés en novembre 2007, elle indique avoir mené avec succès une deuxième phase de tests, confirmant les qualités du protocole pour assurer des vitesses de transfert à haut débit dans les conditions définies par le 3GPP.

" La mobilité n'est plus seulement une question de pouvoir appeler quelqu'un sur son téléphone portable. Les gens souhaitent désormais avoir accès à tout moment et en tout lieu à l'information, le divertissement et un large panel d'outils de communications "
, explique Pekka Sarlund, vice président des modems sans fil chez Nokia.

Cette croissance des usages mobiles va bientôt se confronter aux limites des technologies mobiles existantes et c'est là que la 3G LTE doit apporter un regain de croissance. La LSTI se charge de mettre en place un véritable écosystème au travers de ses 17 membres actifs en validant en commun les plates-formes techniques.


Des performances conformes aux attentes
Les dernières expérimentations sur des prototypes LTE ont confirmé la possibilité d'obtenir des débits stables de 100 Mbps, avec une possibilité d'évolution à 300 Mbps en utilisant une technologie d'antenne de type MIMO 4 x 4.

Les membres de la LSTI ont également travaillé à réduire les temps de latence au sein du réseau afin de permettre l'utilisation de services spécifiques comme le jeu mobile et la télévision mobile, sensibles à cet aspect.

" Ces résultats confirment que le développement de LTE suit le calendrier prévu et répondra aux objectifs de performances fixés par le 3GPP ", explique Doug Wolff, responsable des développements LTE chez Nortel. " Les prochaines étapes concernent les premières validations d'interopérabilité des terminaux et des réseaux, des tests plus poussés sur les performances dans différentes conditions et enfin la mise en place de pilotes avec les opérateurs réseau. "

Dans ces conditions, les premiers déploiements de réseaux LTE commerciaux pourraient être organisés dès 2010 dans les pays les plus avancés comme le Japon, et un à deux ans plus tard ailleurs.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #474211
Prometteur...

Quelque chose me dit que cette technologie pourrait bien griller la politesse au WiMax et à la TNT mobile, dont le déploiement ne cesse d'être repoussé.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]