4G en 1800 MHz : le syndicat CFE-CGC/Unsa d'Orange prêt à saisir le Conseil d'Etat

Le par  |  6 commentaire(s) Source : AFP
Antennes-4g

L'extension de la 4G à la bande 2G 1800 MHz accordée à Bouygues Telecom a du mal à passer chez les autres opérateurs...et les syndicats. La CFE-CFC/Unsa d'Orange annonce son intention de saisir le Conseil d'Etat.

Malgré une forte opposition des opérateurs concurrents, Bouygues Telecom a obtenu du régulateur national, l'Arcep, la possibilité d'utiliser la bande 2G 1800 MHz pour exploiter des services 4G dès le mois d'octobre 2013, moyennant la restitution d'une partie de ses fréquences 1800 MHz et une copieuse redevance.

Cette décision, en ligne avec les orientations européennes, est assez mal prise par les autres opérateurs, en plein déploiement de leur réseau 4G sur les bandes officielles 800 MHz et 2600 MHz, chèrement louées, et ne pouvant aussi facilement que Bouygues Telecom libérer leurs ressources en bande 1800 MHz, encore largement utilisées pour les besoins de la 2G.

Unsa OrangeIls y voient un avantage concurrentiel accordé à Bouygues Telecom qui pourra déployer plus rapidement sa 4G en passant par cette bande 2G 1800 MHz, même s'ils pourront eux aussi en principe y faire appel.

Certains opérateurs ont déjà annoncé qu'ils envisageaient de lancer des recours pour bloquer cette attribution. De son côté, le syndicat CFE-CGC/Unsa d'Orange annonce dès à présent qu'il va saisir le Conseil d'Etat pour dénoncer une décision qui ne va pas dans le sens d'une des missions de l'Arcep, à savoir "veiller au développement de l'emploi".

L'argumentation est soigneusement choisie puisque c'est justement l'une des critiques du gouvernement faite à l 'Arcep, à savoir une régulation trop orientée en faveur des consommateurs au détriment de la valeur du secteur télécom et de son emploi, et l'une des justifications pour tenter d'en réduire les pouvoirs.

logo-bouygues-telecom Le syndicat fait valoir la situation de blocage qui permet à Bouygues Telecom de profiter seul de la 4G en bande 1800 MHz quand les autres opérateurs, bien qu'ayant droit au même accès, ne peuvent pas libérer de fait ces fréquences encore largement utilisées en 2G, et tandis que Free Mobile, opérateur 3G, ne peut pas en bénéficier non plus, ne disposant pas de fréquences 1800 MHz en propre (il doit attendre une réattribution).

"L'avantage concurrentiel pour Bouygues Telecom, dénoncé par ses concurrents, est réel ", conclut le syndicat, alors que Bouygues Telecom a déjà fait savoir qu'il serait sans doute en mesure de proposer des offres commerciales exploitant ces fréquences dès la fin 2013.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1232922
Incroyable : on fait un procès pour dénoncer le fait que l'on cherche à être efficace. Et on demande à gaspiller, à ralentir, à payer plus cher pour défendre l'emploi. Des emplois par définition inutiles. On vit dans un drôle demande. Pour défendre l'emploi, abattez tous els poteaux téléphoniques. Ca fera du boulot pour ceux qui les remettront en place !
Anonyme
Le #1232942
ça sent la jalousie ?
Le #1233012
Bah mettez vous 2 minutes à la place des autres... Vous payer la peau du cul pour des fréquences, qui au départ sont les plus intéressantes, puis au final une fois que vous avez investit, on vous apprend qu'on change la règle du jeu et que celui qui avait le moins de fréquences, pourra en réutiliser d'autres qui n'étaient à la base pas attribuées pour la 4G...
Vous trouveriez ça normal vous...?
Le #1233052
Munegu a écrit :

Bah mettez vous 2 minutes à la place des autres... Vous payer la peau du cul pour des fréquences, qui au départ sont les plus intéressantes, puis au final une fois que vous avez investit, on vous apprend qu'on change la règle du jeu et que celui qui avait le moins de fréquences, pourra en réutiliser d'autres qui n'étaient à la bases pas attribuées pour la 4G...
Vous trouveriez ça normal vous...?


Je suis 100% d'accord.
Le seul truc que je ne saisis pas, c'est que ce soit un syndicat et pas les entreprises qui contestent la chose... Un peu curieux...
Le #1233562
krys a écrit :

Munegu a écrit :

Bah mettez vous 2 minutes à la place des autres... Vous payer la peau du cul pour des fréquences, qui au départ sont les plus intéressantes, puis au final une fois que vous avez investit, on vous apprend qu'on change la règle du jeu et que celui qui avait le moins de fréquences, pourra en réutiliser d'autres qui n'étaient à la bases pas attribuées pour la 4G...
Vous trouveriez ça normal vous...?


Je suis 100% d'accord.
Le seul truc que je ne saisis pas, c'est que ce soit un syndicat et pas les entreprises qui contestent la chose... Un peu curieux...


Bah, oui... ce sont les mêmes syndicats qui ont attaqué/attaquent Free...
Le #1233812
Avec toutes ces ondes électromagnétiques qui nous bombardent, je me demande bien les effets "secondaires" sur notre santé d'ici une décennie ou deux
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]