4G : un service trop cher, loin d'être une révolution qui séduit peu les utilisateurs

Le par  |  16 commentaire(s) Source : Le Monde
4G-BT

Le site du journal Le Monde a récemment lancé une enquête auprès de ses lecteurs focalisée sur la 4G. L'occasion de voir comment une partie des Français aborde cette technologie qui fait couler beaucoup d'encre.

Un peu plus d'un mois après le lancement officiel de la 4G en France par l'opérateur Bouygues Telecom, où en sont les consommateurs ? Le discours des opérateurs a-t-il pris ? La technologie fait-elle l'unanimité ? Intéresse-t-elle autant que ce que les opérateurs espèrent ? Autant de questions que s'est posé Le Monde et dont les réponses ont été trouvées directement auprès des lecteurs.

carte 4Gmonitor Le site du journal publie aujourd'hui une sélection des commentaires et avis de ses lecteurs répondant à quelques questions critiques concernant la 4G en France, et le bilan est pour le moins mitigé pour une technologie largement mise en avant du côté des opérateurs, mais pas sans défauts pour le public.

Premier commentaire mis en avant par le site : " Nous pâtissons tous de l'absence de Free sur ce type d'offre ", une critique envoyée directement aux trois opérateurs qui profitent actuellement de l'absence de Free Mobile pour proposer des tarifs très ( trop) élevés en survendant la 4G. Avec des tarifs 4G aux alentours des 30 €, les avantages de la 4G sont facturés trop cher pour une majorité des utilisateurs.

Si les performances sont notables dans les grandes villes, la situation est bien différente et totalement aléatoire dans les plus petites communes malgré la couverture revendiquée par les opérateurs. Selon les lecteurs, y compris dans les grandes villes comme Lyon, la couverture peut se révéler défaillante dans certaines zones.

D'autres lecteurs se veulent plus séduits par la 4G et précisent qu' il s'agit " d'un agréable plus ", sans que le débit ne révolutionne réellement les habitudes et les usages.

Une idée forte qui se dégage des témoignages reste l'absence de bond significatif et suffisant qui motiverait les utilisateurs à passer de la 3G vers la 4G dans le sens ou les débits et la couverture restent aléatoire, trop pour se voir facturé un abonnement au prix d'il y a 2 ans avant l'arrivée de Free mobile sur le marché.

Reste que dans l'ensemble, les avis sont contradictoires. Si pour certains, la 4G permet enfin de se sentir véritablement connecté et à même de profiter pleinement de son smartphone, d'autres certainement moins bien lotis jugent la qualité de réception médiocre, un intérieur comme en extérieur et n'y voient qu'un argument marketing pour les opérateurs.

Pour résumer, on peut voir la situation telle que l'a décrite Maxime Lombardini dans une déclaration il y a quelques mois, à savoir qu'il ne voyait pas d'intérêt à proposer une 4G de façon prématurée qui n'assurerait pas ses promesses auprès du public. Outre la nécessité de disposer d'un terminal compatible, la couverture 4G actuelle fait que les utilisateurs doivent nécessairement vérifier les cartes des opérateurs ( pour peu qu'elles soient fiables) pour véritablement s'assurer d'une fonctionnalité optimale. Il faudra certainement attendre quelques mois, voire quelques années avant que le réseau 4G français mérite véritablement l'attention du public, tout comme la 3G à son époque.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1551552
En même temps je pense que si les opérateurs n'essayaient pas de nous ré-entuber comme de ce que j'appellerais la période "Avant Free", ça nous aiderait à sauter le pas de la 4G, et encore. Trop peu de téléphones compatibles, surtout du smartphone haut de gamme présent, et la 3G+ -enfin, 3G dans mon bled paumé- est largement suffisante, je ne vois pas l'intérêt pour le moment de ce débit si ce n'est à retaxer le consommateur moyen et abruti par les médias d'un forfait aberrant à 50€ (voir plus) par mois.
Le #1551622
Le cartel de la téléphonie peut toujours m'attendre...
Le #1551702
Il faut surtout pas oublié que le journal Le Monde appartient entre autre à Xavier Niel.
le surcout n'est pas énorme pour quelqu'un qui se sert régulièrement de l'internet mobile. Cet article est clairement de l'intox.
Anonyme
Le #1551722
Vendre de la 4G quand le débit réel ne dépasse pas celui de la 3G+(+), c'est bien de la sodomisation à sec.
Le #1551762
Rien de mieux à dire que ce que dit le premier message... Si ce n'est qu'on se fait déjà tellement arnaquer sur le débit de la 3G qu'on devient méfiant.
Le #1551802
4g pour relever des mails?
Le #1551812
La couverture 4G est tellement (bidonnée) faible aussi... Il m'arrive très souvent de passer dans des endroits où la 3G est inexistante (tous les jours même, en train), alors la 4G! A moins qu'ils ne se décident à utiliser les bandes 2G
Le #1551872
Pourtant, quand SFR a lancé son expérimentation sur Lyon,il y a un an environ, il y avait plein de kikoolol, qui avaient été interviewés, et qui expliquaient que c'était super cool de regarder la télévision sur leur smartphone !

Nous aurait-on menti sur le débit !?!
Le #1551962
quand j'ai la H+ sur Paris (réseau SFR via Joe Mobile), on sent une vraie différence avec la 3G et c'est accessible avec des tels moins haut de gamme, type samsung ace 2.

Anonyme
Le #1552012
Mon smartphone que je possède depuis 20 mois n'est pas compatible 4G.
Comme pour mes précédents téléphones, je vais le garder encore 2 ans avant d'en changer.
Le réseau 4G sera, normalement, développé de façon significative et pourra ainsi m'accueillir.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]