Android successeur de BlackBerry dans les entreprises ?

Le par  |  2 commentaire(s)
Android ABI  Research logo

Selon ABI Research, Android est amené à prendre la place de BlackBerry au coeur des entreprises en mettant depuis peu l'accent sur l'aspect de la sécurité et en profitant de sa domination sur le marché grand public.

La plate-forme mobile Android connaît un immense succès auprès du grand public et possède une part de marché mondiale supérieure à 80%, ce qui, avec iOS d'Apple occupant la majeure partie de ce qui reste, laisse peu de place pour les alternatives.

logo ABI ResearchCe succès sur le segment grand public ne s'est pas encore traduit sur le marché professionnel, pour lequel Android a été tenu à distance pour diverses raisons. Le cabinet d'études ABI Research note cependant que le contexte est en train d'évoluer et qu'il est très favorable à une progression de la plate-forme de Google dans les entreprises.

Il y a d'abord l'affaiblissement de BlackBerry, acteur traditionnel du marché d'entreprise, qui ouvre une brèche dans laquelle peut s'engouffrer Android, d'autant plus que la plate-forme BES 10 de BlackBerry s'accommode aussi désormais des terminaux Android et iOS. Cela crée également une fenêtre d'opportunités pour contrebalancer l'attrait que suscite iOS dans le milieu professionnel. et qu'a continué de cultiver Apple au sein d'iOS 7.

Samsung-Knox Il y a aussi de nombreux efforts de la part des fabricants pour dissiper les inquiétudes concernant la sécurisation d'Android, forcément devenue une cible privilégiée pour les auteurs de malwares. Les responsables de la plate-forme ont aussi communiqué récemment à ce sujet pour rappeler que la sécurité d'Android est plus difficile à mettre en défaut qu'il n'y paraît.

A côté de cet aspect, plusieurs fabricants ont développé des solutions mobiles spécifiques au marché d'entreprise, comme Samsung et sa solution Knox ou plus récemment LG Electronics et son équivalent LG Gate, qui ajoutent des fonctionnalités de sécurisation et de gestion à distance requises pour un usage en entreprise et adapté à la tendance du BYOD (Bring Your Own Device).

"Malgré une forte présence parmi les salariés sur le lieu de travail, les entreprises bloquent ou limitent l'accès des terminaux Android aux systèmes et applications professionels. "Craignant de perdre cet important marché à haute rentabilité, les fabricants Android OEM ont pris les devants pour limiter les risques de sécurité en rendant les terminaux Android compatibles avec un usage en entreprise ", commente Jason McNicol, analyste chez ABI Research.

Ces solutions apportent ainsi des fonctions comme le chiffrement des données sur le terminal, le cloisonnement entre données privées et professionnelles, un accès VPN ou des facilités de gestion distante.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1562882
Très bonne idée, au moins les entreprises n'auront plus besoin de tirer à boulet rouge sur la NSA et PRISM, Android sera assez perméable pour n'importe quel pequenot
Le #1562922
Elbutcher a écrit :

Très bonne idée, au moins les entreprises n'auront plus besoin de tirer à boulet rouge sur la NSA et PRISM, Android sera assez perméable pour n'importe quel pequenot


C'est pas gentil pour Microsoft et Apple qui ont toujours répondu présent à l'appel de la NSA.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]