Abigaille : Un robot inspiré du gecko partira prochainement dans l'espace

Le par  |  1 commentaire(s) Source : ESA
Abigaille robot gecko

L'agence spatiale européenne ( ESA ) vient d'annoncer qu'une nouvelle génération de robot pourrait prochainement aller s'inviter dans l'espace. Il s'agirait d'Abigaille, un robot reprenant les particularités de déplacement du gecko.

Les technologies les plus impressionnantes sont souvent celles qui reproduisent des techniques déjà présentes naturellement dans la nature. Depuis plusieurs années, les scientifiques travaillent sur le gecko, un petit lézard disposant de protubérances microscopiques à la surface de ses pattes lui permettant de se déplacer à la verticale et même à l'envers.

robot gecko ESA  Aujourd'hui, l'ESA annonce qu'un robot inspiré du Gecko pourrait prochainement s'envoler pour l'espace. Baptisé Abigaille, le robot présente 6 pattes équipées d'un revêtement en micro fibres qui imite les poils en forme de crochet du Gecko. Un biomimétisme qui fonctionnerait de façon idéale dans les conditions de vide et les températures de l'espace.

Le gecko dispose, au bout de ses pattes, d'un ensemble de poils crochus et élastiques disposés de façon idéale lui permettant d'exploiter le phénomène de " force de Van der Waals". Il s'agit d'une interaction électrique de faible intensité entre molécules qui s'explique par les lois de la physique quantique à échelle infiniment petite. Une force de compression se créé ainsi sous les pattes du gecko, lui permettant de coller à une surface même parfaitement plane comme du verre.

Le robot développé par les scientifiques pèse 240 grammes et reproduit ce procédé à l'identique, à ceci près que les fibres qui l'équipent sont beaucoup plus grosses que les poils du gecko.

Des tests ont démontré l'efficacité du robot dans les conditions similaires à celle de l'espace, il serait alors parfaitement adapté à des opérations de sortie spatiale sur différents modules comme l'ISS. En outre, les six pattes mobiles et orientables du robot lui permettent de passer d'une surface horizontale à une verticale sans perdre son adhérence.

Sa petite taille pourrait également lui permettre d'intervenir sur des satellites afin de réparer des panneaux solaires ou d'opérer de petites réparations ou checkup.

 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1613892
Plus de problème de roue cette fois.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]