Accenture : l'industrie électronique à l'ère des superstacks

Le par  |  0 commentaire(s)
Accenture Superstack

De la spécialisation au contrôle de l'ensemble de la chaîne de valeur, les entreprises de l'industrie électronique sont en train d'évoluer vers des structures que le cabinet Accenture identifie comme des "superstacks".

Dans l'industrie électronique et informatique en général, la tendance n'est plus à la spécialisation sur un domaine précis en espérant distancer la concurrence par un savoir-faire mais au contrôle de l'ensemble de la chaîne de valeur qui passe par la maîtrise des équipements, des logiciels, des processeurs, des applications et services...

Cette évolution est constatée dans une étude à l'échelle mondiale du cabinet Accenture qui identifie ces sociétés investissant tous les niveaux de leur activité comme des " superstacks ", dont l'effet est particulièrement visible du côté des smartphones et des OS mobiles.

Accenture Superstack 


L'étude suggère que cette tendance n'en est qu'à ses débuts et qu'il faut s'attendre à de nombreuses acquisitions-fusions à court terme conduisant à la création de ces superstacks. Elle a donc interrogé des décideurs pour évaluer leur prise de conscience par rapport à ce phénomène.

Accenture logo83% des personnes interrogées reconnaissent ressentir l'impact des superstacks, et 71% ont déjà adapté leur stratégie en conséquence, en renforçant leur propriété intellectuelle, les modèles collaboratifs et la gestion de projets stratégiques.

Pour autant, cette évolution du secteur n'est pas forcément vue comme une menace. Pour 96% des décideurs interrogés, cela constitue même des opportunités à saisir.  Pour Jean-Laurent Poitou, responsable mondial de la stratégie et du développement du secteur Telecom, Media et Technologie d'Accenture,

" certains marchés, tels que la téléphonie mobile, les services de médias numériques et la télévision connectée, ont déjà intégré ce nouveau modèle des "superstacks" dans leur stratégie de développement. D'autres secteurs pourraient avoir besoin d'un temps d'adaptation plus long car ils n'en sont pas encore au même stade d'évolution. Les partenariats sont donc une vois de développement plausible. "

Pour les entreprises qui entrent dans une logique de superstacks, les fusions-acquisitions à venir seront donc motivées par l'acquisition de propriété intellectuelle, le renforcement des activités R&D pour accélérer la commercialisation des produits et la recherche de nouveaux talents et partenaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]