IPv4 : moins de 5% d'adresses restantes

Le par  |  7 commentaire(s)
IPv6 Ready logo pro

La pénurie d'adresses IPv4 se fait de plus en plus proche. Selon la NRO, il en reste moins de 5 % disponibles.

IPv6 Ready logo proEn tout début d'année, la Number Resource Organization, qui représente cinq registrars Internet régionaux, rappelait que le stock d'adresses IPv4 n'est pas inépuisable, et qu'en dépit du recours au NAT ( Network Address Translation ) afin de faire partager une même adresse IP à plusieurs ordinateurs, la pénurie guette pour début 2011.

En janvier 2010, la NRO annonçait ainsi qu'il restait moins de 10 % d'adresses IPv4 disponibles dans le monde. Aujourd'hui, la NRO avance que ce taux est tombé à moins de 5 %. Cela signifie que sur les près de 4,3 milliards d'adresses possibles via un codage sur 32 bits, il en reste moins de 215 millions. Autant dire que pour le prochain été, le stock aura fondu comme neige au soleil.

Prônée par l'autorité de régulation de l'Internet ( ICANN ) ou encore l'organisme IANA ( Internet Assigned Numbers Authority ), la solution IPv6 continue d'être mise en avant. Avec IPv6, le codage d'une adresse IP s'effectue sur 128 bits. Si la transition demande des efforts notamment du côté des FAI, elle en vaut la chandelle car avec IPv6 le risque de pénurie n'existe pour ainsi dire pas ( ou presque ). IPv6, c'est 2^128 adresses IP, soit 3,4 x 10^38 !

Selon la NRO, en 2010 les cinq RIRs vont allouer 70 % d'adresses IPv6 en plus par rapport à 2009. Dans le même temps, le nombre d'adresses IPv4 allouées devrait augmenter de 8 % en 2010. La NRO y voit le signe d'une adoption de IPv6 réellement en marche, sans risque de " rush de dernière minute " sur les adresses IPv4.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #702851
Quelle merde IPV6, sans deconner, pourvue qu'on garde longtemps en interne le system IPV4.
Le #702861
ça c'est de l'argument oldjohnien moi-je.
Le #702901
oldjohn

évidemment c'est moins simple à communiquer
Le #702921
"Quelle merde IPV6"

pourquoi tu dis ca? :?

c'est comme quand on est passé d'un numéro de telephone de 8 chiffres à 10 chiffres, je ne vois pas en quoi ca te pose problème
Le #702971
"oldjhon" pas trop compris ta remarque tu peux garder ton ip interne de "12.58.26.1" tu passe en "::12:58:26:1" au plus simple
Le #702981
L'IPv4 peut être encapsulé dans l'IPv6 sans problème. Le particulier devra juste changé de modem pour passer à l'IPv6 (s'il n'est pas déjà compatible) et ton réseau domestique peut rester en IPv4, d'ailleurs je ne vois pas l'intérêt d'avoir de l'IPv6 pour un réseau domestique voire même pour une entreprise.

En tant que particulier nous ne pouvons rien faire, c'est uniquement les FAI qui sont concerné par la prochaine pénurie d'IP.

Par contre là où je ne suis pas d'accord avec l'article c'est dans le fait que l'IPv6 est inépuisable. En effet l'IPv6 autorise le multicast dynamique en natif, ce qui se traduit par l'attribution de plusieurs adresses IP pour un seul utilisateur. On aura certe le temps de voir venir mais à la vitesse où va l'informatique les limites sont toujours vite atteintes. Il y a 5 ans qui aurait pensé que des disques durs de 3To serait accessible à tous, les bios étant limité à 2,1To à l'époque on pensait que cette limite ne serait jamais atteinte.
Le #703351
Je pense qu'il ne faut pas être naïf à penser que les constructeurs ne pensaient pas un jour qu'on atteindrait des disques de plusieurs To. Il savent mieux que n'importe qui la façon dont ça va évoluer. C'était juste inutile de faire une prise en charge aussi élevée pour le contexte, en plus de forcer l'utilisateur à changer son matériel.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]