L'agence Spatiale européenne souhaite imprimer la première station lunaire habitée

Le par  |  10 commentaire(s) Source : Dvice
station lunaire

L'impression 3D est l'une des technologies les plus prometteuses pour demain, et l'Agence Spatiale européenne semble miser beaucoup dessus pour créer sa prochaine base lunaire.

Les projets d'occupation spatiale ou lunaire sont en vogue, après les annonces de la Russie, la Chine, les États unis, mais également de sociétés privées souhaitant un retour de l'homme sur la Lune, mais également des premières industries minières spatiales, l'ESA y va de son projet de première base lunaire habitée.

Jusqu'à présent, l'établissement d'un camp de base sur la lune ou toute autre planète se heurtait à quelques aspects fondamentaux : acheminer les matériaux de constructions ou modules à destination. Difficile de trouver un budget pour financer l'envoi de tonnes d'outils et de matière première pour construire une base lunaire.

Pour répondre à ce problème, l'ESA se tourne vers les imprimantes 3D, tout comme la NASA a déjà annoncé souhaiter le faire il y a quelques mois. L'agence se serait tournée vers la société d'architecture Foster + Partners pour étudier sérieusement la faisabilité du projet et permettre la création d'une base lunaire capable d'accueillir des hommes.

Station lunaire (2)La majorité de la surface de la lune propose une couche de plusieurs mètres de régolithe, de la poussière produite par l'impact des météorites. Or ce régolithe se révèle idéal pour la construction, puisque qu'elle propose une protection naturelle contre les radiations gamma, les changements de température de la surface de la Lune, mais pourrait également protéger des impacts d'autres météorites.

Disponible en quantité plus raisonnable sur Terre, Foster Station lunaire (4)+ Partners teste actuellement quelques imprimantes 3D avec la matière, et une maquette de 1,5 tonne de la base aurait déjà été fabriquée et aurait été soumise à divers tests dans des chambres à vide.

Voici comment devrait se présenter le programme de conception :

 Une capsule embarquant une imprimante 3D se pose sur la lune, puis un dôme gonflable se développe sur l'un Station lunaire (3)des côtés de celle-ci proposant à la station sa forme de base. Ensuite, un robot est activé et manipule l'imprimante 3D. L'imprimante utilise le régolithe présent à proximité de la station ( mélangée à de l'oxyde de magnésium et un sel liant ) et la transforme en une substance ressemblant à de la mousse avant de l'imprimer sur la surface du dôme gonflable.

 La coque solide créée donnerait l'illusion d'une base sortie du sol lunaire, le module gonflable restant déployé  sous la carapace de régolithe et apportant une étanchéité totale, ainsi que divers accès et sas de sécurisation.

Le système est actuellement capable d'imprimer 2 mètres ( on ne connait pas la largeur de la tête d'impression ) par heure dans une situation de vide total. Les concepteurs annoncent ainsi que la création  du  module final pourrait prendre environ une semaine.

Station lunaire (2)Les apports pour finaliser et viabiliser la station seraient  ensuite plus simples, moins complexes et surtout moins couteux à acheminer, d'autant que la NASA aurait déjà dans l'idée d'extraire du carburant et de l'oxygène à partir de l'eau présente sous forme de glace dans le sous-sol de la Lune.

Il faudra plusieurs mois ou années de tests pour  s'assurer de la fiabilité du fonctionnement et des structures créées sur place, mais il est évident que l'utilisation des ressources présentes directement sur le sol des satellites ou planètes à coloniser représente un atout considérable dans l'occupation extra-terrestre.Station lunaire (5)

Station lunaire (6) 

Station lunaire (7) 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1175792
no comment
Le #1175812
C'est tout bonnement génial. Si nous arrivons à coloniser durablement notre satellite, l'aventure commence !
Le #1175832
j'aurais préféré qu'on nourrisse le peuple qui a faim et qu'on imprime des petites maisons aux sans abris...
mais apparemment "ça" c'est + important....
Le #1175882
shura82 a écrit :

j'aurais préféré qu'on nourrisse le peuple qui a faim et qu'on imprime des petites maisons aux sans abris...
mais apparemment "ça" c'est + important....


soit patient si ca marche vraiment ca va se developper, tout le monde en voudra, un marché va donc se creer, la loi du marché fait que le prix va reduire a peau de chagrin du fait de la forte demande les maison couteront plus rien a produire(j'imagine que ca sera le terrain qui coutera une blinde mais en afrique du terrain y'en a ;p) et donc dans les pays du tiers monde des maison pourront etre fabriqué. A mon avis de notre vivant on le verra sans doute pas, mais je pense que d'ici 100 ans, tout le monde aura au moins un toit primaire sur la tete.
Le #1175982
minicupi a écrit :

shura82 a écrit :

j'aurais préféré qu'on nourrisse le peuple qui a faim et qu'on imprime des petites maisons aux sans abris...
mais apparemment "ça" c'est + important....


soit patient si ca marche vraiment ca va se developper, tout le monde en voudra, un marché va donc se creer, la loi du marché fait que le prix va reduire a peau de chagrin du fait de la forte demande les maison couteront plus rien a produire(j'imagine que ca sera le terrain qui coutera une blinde mais en afrique du terrain y'en a ;p) et donc dans les pays du tiers monde des maison pourront etre fabriqué. A mon avis de notre vivant on le verra sans doute pas, mais je pense que d'ici 100 ans, tout le monde aura au moins un toit primaire sur la tete.


Il est déjà possible de mettre un toit sur la tête de tout le monde sur la planète à l'heure actuelle.
C'est très simple de faire des briques en terre crue qui ne nécessitent aucune énergie autre que celle des bras. A partir de ces briques, on fait des murs. Et on fait des toit avec de la chaumes ou équivalent. On fait ça depuis des millénaires, il suffit d'un peu d'huile de coude.
Donc, pas besoin de hautes technologie pour produire des habitations. Ce n'est pas un problème de ressources puisque la terre se trouve partout.

Si il y a des sans abris, c'est uniquement une volonté politique et sociale.

Tu remarquera qu'il fallait quelques mois à un homme seul il y a une siècle pour bâtir une maison en matériaux naturelles.
Faire la même chose aujourd'hui demande à un couple de s'endetter 20 à 30 ans auprès de sa banque (soit 15 bonnes années hommes plein temps pour payer crédit + capital au taux de 1/3 du salaire).

Et vive le progrès
Le #1176092
zeds a tout a fait raison, ce n'est que politique et social.

n'importe qui peut construire une maison avec de la terre, de la pierre, du bois...mais on s'éloigne du sujet de la destruction du sol lunaire pour extraire du carburant et de l'eau pour faire encore plus de pognonnnnnnnnnnnn

une base avancée pour coloniser pourquoi pas, une base pour creuser et détruire...FUCK
Le #1176142
Amusant cette idée de "Cosmos 1999 - The return" Mais il me semble que d'autres priorités sont à envisager avant de faire un "loft" sur la lune . Comme le stipule "Shura82", offrons d'abord un toit à ceux qui n'en n'ont pas et nourrissons ceux qui ne peuvent manger à leur faim. Pour ce qui est du domaine spatial, quand on voit le mal que nous avons pour assembler une petite station spatiale en orbite, ce genre de projet me paraît vraiment prématuré et (actuellement) complètement utopique. Le rêve est permis mais quand on investi autant de millions d'euros (ou de dollars) pour ce genre de projet vraiment très lointain, cela me donne la nausée Il faut faire de la recherche, il faut avoir des projets mais pour moi la définition du progrès est de résoudre d'abord les problèmes du présent pour envisager l'avenir ...
Le #1176312
De toute façon, tous ce qui peut être fait sur la Lune, n'est destiné à présent qu'à être un "marchepieds" pour aller plus loin dans l'Espace,
objectif prochain de la conquête =>Mars
Le #1176372
De plus , une projet comme ça ne servirait qu'à une poignée d'individus avides de pognon....Qu'ils règlent déjà tous les problèmes qu'il y a sur terre , et une fois que les grandes nations mettrons de coté leur différents et plancheront sur une même solution pour la conquête spatiale , le schmilblik pourra peut être avancer un peu plus vite et surement...

Nan parce que là , je donne pas cher de leur base si une météorite leur tombe sur le coin du nez....
Le #1177942
shura82 a écrit :

j'aurais préféré qu'on nourrisse le peuple qui a faim et qu'on imprime des petites maisons aux sans abris...
mais apparemment "ça" c'est + important....


Des affamés il y en a toujours eu, peut-être aurait-il fallut également employer les ressources utilisées pour concevoir le périphérique sur lequel tu as écrit ton ineptie à des fins alimentaires, de même que pour toute autre avancée, ainsi, n'ayant eu comme seul leitmotiv que l'alimentation et la reproduction et croulant sous son nombre face au manque de ressources, l'humanité eut pu s'éteindre aussi stupide qu'elle était arrivée... T'en as d'autres des comme ça ? Si tu cherches un problème dramatique sur lequel te pencher, pense plutôt à ta planète qui souffre plus qu'à tes semblables qui dépendent de toute façon d'elle.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]