Assemblée Nationale : jeu vidéo français à l'ordre du jour

Le par  |  0 commentaire(s)
Infogrames

L'industrie française du jeu vidéo peine à se faire une place sur un marché mondial estimé à 25 milliards d'euros.

InfogramesL'industrie française du jeu vidéo peine à se faire une place sur un marché mondial estimé à 25 milliards d'euros. Le gouvernement français entend bien intervenir et lui offrir une place digne de ce nom.


Une industrie française qui a du mal à faire face à la concurrence
UbisoftNous comptons aujourd'hui 3 principaux acteurs français dans le secteur, à savoir Infrogrames, Ubisoft et Vivendi Universal. Bien que le marché soit en pleine expansion, nous assistons à des délocalisations à tout-va, à des licenciements à la pelle et aux rachats des sociétés les moins solides mais parfois très performantes. Cela est le résultat d'une concurrence très marquée dans le secteur. En France, il y a 5 années de cela, 5.000 personnes étaient employées par le secteur en France. Actuellement, elles ne sont plus que 1.500.

Logo vivendiVoilà pourquoi, fin 2005, Dominique de Villepin, le Premier ministre, Renaud Donnedieu de Vabres, le ministre de la Culture et de la Communication, et François Loos, le ministre de l'Industrie, avaient décidé d'aider financièrement le secteur pour ce qui concerne les dépenses de production. La réponse et l'accord de la Commission Européenne à ce sujet, se font d'ailleurs toujours attendre.


Une réunion ce lundi
Ce lundi, à l'Assemblée nationale, se tiendra une réunion avec les différents acteurs du secteur. Elle sera animée par Patric Martin-Lalande, député du Loir-et-Cher, co-président du groupe d’études sur l’Internet et rapporteur spécial de la commission des finances pour les médias. Trois ministres seront présents, Jean-François Lamour, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Donnedieu de Vabres, le ministre de la Culture et de la Communication, et François Loos, le ministre de l'Industrie,

Ce sera l'occasion de réunir les partenaires sociaux, politiques industriels, sociologues, etc. pour faire le bilan. Parmi les thèmes abordés, celui de la place de cette industrie au rang mondial et la protection des joueurs mineurs parmi les 15 millions de joueurs recensés en France.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]