Montebourg : les déboires d'Alcatel-Lucent causés par Free Mobile ?

Le par  |  16 commentaire(s) Source : Usine Nouvelle
Montebourg logo

L'équipementier Alcatel-Lucent n'est pas au mieux de sa forme et a annoncé il y a peu de nouvelles suppressions d'emplois. Une situation qui n'est pas sans lien avec l'arrivée de Free Mobile, suggère Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

L'équipementier français Alcatel-Lucent a connu des jours meilleurs. Fortement concurrencé par les groupes chinois désormais bien implantés en Europe, victime des réductions des investissements des opérateurs dans leurs réseaux, il doit de nouveau se réorganiser et a annoncé plus d'un millier de suppressions d'emplois en France.

A l'heure où les observateurs s'attendent à une sortie de l'équipementier en tant que valeur composant l'indice boursier CAC40, alors qu'il y est présent depuis la création de l'indice en 1987, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, lors d'un entretien accordé à l'Usine Nouvelle, a suggéré que les difficultés présentes de l'équipementier étaient en partie liées à l'arrivée de Free Mobile et sa stratégie de prix bas.

C'est aussi l'occasion de fustiger les décisions du gouvernement précédent, notamment les conditions d'accès à la quatrième licence, obligeant le nouveau pouvoir à " prendre des décisions pour rééquilibrer la situation ", et des choix qui ont facilité l'arrivée des équipementiers chinois Huawei et ZTE dans le paysage.

Alcatel-Lucent logo Les décisions en question ont commencé à prendre forme avec des mesures de soutien annoncées au début du mois d'octobre 2012 et dont certains éléments visent plus précisément le quatrième opérateur. " La course au low cost avec l'arrivée de Free a eu des conséquences sur les opérateurs, sur la sous-traitance, sur les fournisseurs ", indique Arnaud Montebourg, qui souligne que " casser les prix peut sembler de bonne guerre, mais cela a eu pour conséquence deux plans sociaux annoncés, chez SFR et Bouygues. "

Le ministre, qui s'est inscrit dans une logique de préservation de l'emploi en ces temps de crise, semble donc bien décidé à ne pas laisser Xavier Niel faire comme il l'entend pour développer son activité de téléphonie mobile et prévoit la mise en place d'un observatoire des investissements et des déploiements  pour s'assurer que les engagements de l'ensemble des acteurs sont respectés.

Mais les soucis d'Alcatel-Lucent ne datent pas d'hier, ni même du début de l'année, et ne s'arrêtent pas à la téléphonie mobile en France. Les fusions d'équipementiers des années 2006-2008 n'ont pas produit que des résultats heureux. On notera également que Free Mobile a fait le choix des équipementiers européens plutôt que chinois pour constituer son réseau mobile, ce qui ne va pas tout à fait dans le sens d'une destruction de valeur du marché télécom européen...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1083312
"une logique de préservation de l'emploi" des salariés aux gros salaires, au détriment des clients dont beaucoup ont des salaires moindres à ceux des privilégiés que les socialistes veulent sauver.
Le #1083322
Entre les consommateurs qui ruinent les actionnaires et les chinois qui font tout le chômage, heureusement qu'il reste des managers pour rouler en Porche.
Le #1083342
Arnaud Montebourg, le socialiste qui vole au secours des grandes entreprises françaises très riches, profondément oligarchiques et excessivement rentables, en luttant contre la petite entreprise qui déborde d'innovation et de créativité à la pleine faveur du consommateur de base pour qui le pouvoir d'achat s'effondre.... SUPERBE socialisme à la française, vraiment, chapeau bas pour l'esprit et l'efficacité.
Le #1083372
Une fois de plus, notre Ministre du redressement - au fait il redresse ou abaisse...- devrai se taire plus tôt que de raconter des âneries. C'est lamentable et faire preuve d'une incompétence majeure. Faire le procès d'un opérateur qui se bat contre la vie chère et proposer des tarifs attractifs et qui plus est créateur d'emploi. Free a fait le chois de faire appel à des équipementiers européen , on devrai le féliciter. Il faut se rappeler que nos opérateur nationaux: orange, bouygues et sfr ont été condamné par Bruxelles à de lourdes amendes pour ententes illicite sur les prix au détriment du consommateurs.
Le #1083402
Au fait quelle est la profession de ce "brillant" ministre : avocat ! Aucune compétence en matière d'économie ou de gestion d'entreprise, alors qu'attendre de ce cerveau ?
Le #1083412
Montebourg, la taupe de l'UMP.
Le #1083422
Pour excuser la médiocrité de ses amis il est prêt à tous!!
Le #1083512
Il va s'en prendre aussi à BOUYGUES avec son forfait à 9€90 ?

Anonyme
Le - Editer #1083612
Vraiment navrant, Montebourg.
Je peux témoigner que Free est justement le seul à avoir monté son réseau par des européens et avec des équipements européens. Contrairement à Orange, SFR et Bouygues qui ont au contraire très largement remplacé leurs équipements européens par du Huawei et du ZTE qui donnaient virtuellement tout gratis aux opérateurs.
D'ailleurs, il y a 2 ans environ, un syndicat d'Alcatel a écrit au gouvernement et à Bouygues suite à un appel d'offre remporté par Huawei alors que le montant était inférieur à la valeur des équipements et services nécessaires..

Donc, franchement (et malheureusement pour le remède), ce n'est pas à cause de Free que ALU a des soucis, mais à cause des 3 autres. Alors si vous voulez favoriser l'emploi européen et français, résiliez vos abonnements chez les 3 historiques et allez chez Free!
Le #1083632
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]