Alibaba s'invite dans les jeux d'argent en ligne

Le par  |  1 commentaire(s)
Alibaba logo

Le géant chinois de la vente en ligne, Alibaba et son propriétaire Jack Ma continuent leur expansion à grande vitesse. Après le secteur de l'identification biométrique, le groupe souhaite investir dans les jeux d'argent en ligne.

Bientôt, lorsqu'un joueur souhaitera choisir un casino en ligne, il aura l'opportunité de profiter d'une plateforme détenue par le géant chinois Alibaba.

Jack Ma, le créateur d'Alibaba Group, vient en effet d'annoncer avoir racheté la division "jeux" du groupe de casinos Caesars Entertainment. Le rachat a été confirmé pour 4,4 milliards de dollars et devrait permettre à Alibaba de diversifier encore un peu plus ses activités.

Alibaba

La société Playtika entrera donc dans le giron du consortium chinois, qui multiplie les investissements pour étendre son empire. En avril dernier, le groupe investissait ainsi 1 milliard de dollars pour prendre le contrôle de Lazada et renforcer sa présente en Asie du Sud-Est.

En misant sur les jeux d'argent en ligne, Alibaba espère toucher un secteur en forte progression depuis plusieurs années déjà. Tout l'objectif d'Alibaba sera de réussir à opérer les bonnes transformations au sein du modèle de Playtika qui mise sur l'utilisation d'une monnaie virtuelle non convertible et base son modèle économique sur la vente d'options payantes.

Pour Alibaba, l'investissement pourrait également rapidement porter ses fruits, puisque le groupe est très populaire en Asie. Rien qu'en Chine, on compte 600 millions de mobinautes, et donc autant de joueurs potentiels d'autant que le public est particulièrement friand à la fois de jeux mobiles et de jeux d'argent pourtant prohibés dans le pays. Le modèle économique actuel de Playtika, basé sur l'achat d'options, pourrait toutefois permettre à Alibaba de s'offrir un nouveau vecteur de croissance.

Complément d'information
  • ARM rachète Geomerics et son moteur Enlighten pour les jeux vidéo
    Geomerics est plutôt connu du monde du jeu vidéo pour son moteur de gestion dynamique des sources lumineuses, créant des effets de lumières immersifs, mais c'est le concepteur des architectures mobiles ARM qui en fait l'acquisition.
  • Amazon rachète vos jeux
    Amazon lance une nouvelle fonctionnalité, celle de racheter vos jeux vidéo. La Fnac le faisait déjà, la boutique en ligne se lance à son tour.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1919785
« jeux d'argent pourtant prohibés dans le pays » ... ce qui ne les empêche pas de proposer des jeux en ligne depuis la Chine vers le reste du monde
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]