Alliance dans l'électronique japonais

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Intel logo

Des industriels japonais de l'électronique envisagent de s'allier pour la production des puces nouvelle génération.

Des industriels japonais de l'électronique envisagent de s'allier pour la production des puces nouvelle génération.

Intel logo
Je vous en parlais dernièrement, Intel, le géant américain de l'industrie électronique grand public, produira d'ici peu des puces électroniques gravées en 65 nanomètres ( nm ), et même en 45 nanomètres dès la mi-2007, ceci afin de lancer la production de vrais processeurs à quatre coeurs. Ajoutons à cela le fait qu'Intel annonce la fin prochaine des processeurs à base de silicium grâce à l'utilisation d'antimoniure d'indium.

ToshibaFace à cette avancée non-négligeable, la réaction de l'industrie asiatique est de créer des alliances. Rappelons que Matsushita et Renesas travaillent déjà main dans la main pour la production de puces 65 nm et que Toshiba et NEC Electronics planche ensemble sur des puces 45 nm.

Logo hitachiSelon la dernière édition du quotidien économique Nihon Keizai Shimbun, le trio Hitachi, Toshiba et Renesas Technology ( Hitachi et Mitsubishi Electric ) discuteraient actuellement d'une association pour la production d'une nouvelle génération de puces 65 nanomètres de type LSI ( Large Scale Integration ) et tente de rallier d'autres fabricants de semi-conducteurs comme Matsushita Electric Industrial et NEC Electronics. Le groupe serait déjà prêt à investir jusqu'à 100 milliards de yens ( 720 millions d'euros ) dans une unité de production au Japon, désignant déjà une usine de Toshiba ou de Renesas qui serait prête pour 2007. Ainsi, en janvier prochain, une entreprise sera créée pour étudier les possibilités d'un tel projet.

De leur côté et via un communiqué publié en commun, les trois groupes déclarent que le projet est encore à l'étude, mais que rien n'est encore vraiment décidé.

La miniaturisation toujours plus poussée des composants électroniques entraîne des coûts de production toujours plus importants, coûts auxquels il peut être difficile de faire face pour les plus petits fabricants.  Les géants Intel et Samsung s'en sortent bien, ce qui n'est pas le cas des autres, d'où l'émergence de projets d'alliance comme celui-ci.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #77258
Toshiba, c'est du solide.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]