Amazon : déjà une première mise à jour pour la Kindle Fire

Le par  |  1 commentaire(s) Source : New York Times
Kindle Fire Amazon

Les analystes promettent un bel avenir à la Kindle Fire parmi les tablettes non iOS et Amazon s'apprête à fournir une première mise à jour corrigeant certains problèmes de jeunesse.

Kindle Fire AmazonLa tablette Kindle Fire d' Amazon est sa première liseuse à embarquer un affichage couleur et à utiliser Android ( dans une version spécifique ). Proposée au prix attractif de 199 dollars aux Etats-Unis, elle a les moyens de capter une bonne partie du marché des tablettes non iOS, à défaut de réellement tailler des croupières à la tablette iPad d' Apple.

Intéressante par l'accumulation des services Amazon qu'elle permet, la tablette n'est pas non plus exempte de quelques défauts de jeunesse, comme en ont témoigné les premiers tests. Parfois un peu perdue en WiFi, pas toujours à l'aise dans la navigation Web du fait de ralentissements, elle mériterait quelques petites améliorations en matière d'ergonomie.

Ces dysfonctionnements avaient abouti à un sentiment mitigé de la part de la presse spécialisée qui y avait trouvé un potentiel pas complètement exprimé, conduisant à une expérience utilisateur médiocre en l'état...et n'incitant pas forcément à son acquisition.


Une ergonomie qui va s'améliorer
Bonne nouvelle, une première mise à jour de la Kindle Fire est au programme et devrait être livrée dans les 15 prochains jours, selon porte-parole d'Amazon, qui l'a confirmé au New York Times. Amazon compte bien faire de la Kindle Fire un axe important de sa stratégie et a pris en compte les principales critiques faite à son appareil pour corriger le tir.

Amazon promet des améliorations en matière de réactivité et de navigation multitouch ainsi qu'en matière de respect de la vie privée ( comme l'affichage des derniers éléments consultés ). Et face à certains problèmes plus matériels ( un bouton on/off mal positionné, souvent déclenché par accident ), une version révisée de la Kindle Fire pourrait être proposée d'ici le printemps 2012.

La plupart des analystes s'attendent toujours à ce que le volume de tablettes Amazon écoulées durant le dernier trimestre de l'année tourne autour de 3 à 5 millions d'unités, malgré les critiques. Le prix agressif reste un argument solide et les promesses de consommation de services et de biens attendues derrière obligent Amazon à tout faire pour que la Kindle Fire soit une réussite, plus encore que pour d'autres fabricants venus tester une opportunité de croissance et souvent repartis depuis.

En ces temps de concurrence de plus en plus frontale, certains analystes se demandent même si Amazon n'a pas dégradé à dessein l'expérience de navigation Web sur sa tablette pour ne pas inciter à aller voir ailleurs que sur son portail. Encore une théorie du complot ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #872061
Il serait quand même important de rappeler que ces histoires d’achats de publications ou œuvres liés à certains appareils ou magasins en

ligne ne sont en rien une fatalité, qu’autre chose serait possible, et qu’il ne s’agit même pas d’histoire de formats(cf web), mais

avant tout de structure entre acteurs et du besoin d’une nouvelle fonction, un peu plus développé ci dessous :

http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]