Amazon: les produits Kindle vendus à prix coûtant, confirme Jeff Bezos

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Amazon Kindle Fire HD

Jeff Bezos, CEO d'Amazon, confirme directement ce qui était déjà pressenti : les tablettes Kindle sont vendues à prix coûtant, le groupe se rattrapant sur les contenus vendus par leur intermédiaire.

Le commentaire de Jeff Bezos, CEO d'Amazon, dans un entretien accordé à la BBC, à propos de ses produits Kindle, dont une nouvelle gamme a été annoncée en septembre, ne surprend pas vraiment mais confirme la différence de modèle économique choisi par rapport à celui d'Apple.

Alors que le groupe de Cupertino réalise de confortables marges sur les ventes de ses tablettes iPad, Amazon a choisi de vendre à prix coûtant ses produits, dont les nouvelles Kindle Paperwhite et Kindle Fire HD,

Comme cela a été expliqué ici-même et ailleurs à plusieurs reprises, le but d'Amazon n'est pas la conquête du segment des tablettes mais la création d'une porte d'entrée attractive qui fera consommer les services et produits vendus depuis ses portails.


Stimuler la vente de contenus
Amazon Kindle Fire HD Cela lui permet de proposer ses tablettes à des prix très bas - les 199 dollars de la tablette Kindle Fire servent maintenant de prix de référence, comme la grille tarifaire de l'iPad a modelé le secteur - mais avec la contrainte de ne pas faire de marges dessus et de compter sur les ventes de contenus pour générer des revenus.

Et selon Jeff Bezos, la stratégie fonctionne parfaitement : " ce que nous avons découvert, c'est que quand les gens achètent un produit Kindle, ils lisent quatre fois plus qu'avant cet achat. Mais ils ne s'arrêtent pas de lire des livres papier pour autant. Les possesseurs de Kindle lisent quatre fois plus mais ils continuent d'acheter des livres numériques et des livres papier ", a-t-il indiqué à la BBC.

Pour Amazon, qui vend aussi des livres papier, le bénéfice de l'achat d'un produit Kindle se répercute donc à plusieurs niveaux. L'inconvénient d'une telle stratégie est qu'il faut alimenter en permanence ce désir d'achat alors que dans le cas d'Apple, une partie des revenus a déjà été générée à l'achat de la tablette iPad, les contenus proposés servant presque à l'inverse à maintenir les utilisateurs dans l'écosystème iOS et d'une certaine façon à préparer l'achat de la prochaine génération du produit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1045652
C'est pas la première fois que quelqu'un utilise les principes de l'économie dynamique. En général ça marche, mais comme les économistes et les politiciens n'y comprennent rien, ça finit généralement dans un truc hybride et foireux. On verra bien si Amazon résistera aux pressions, c'est pas gagné. En plus avec la sortie de Windows 8 on peut s'attendre à des avalanches médiatiques de stupidités et le climat pour tout ce qui est basée sur la modernité et l'intelligence risque de se refroidir.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]