Fusion et Larrabee : la convergence CPU-GPU est amorcée

Le par  |  0 commentaire(s)
AMD_logo

Intel travaille à une carte graphique haut de gamme se basant sur d'anciens CPU à succès : les Pentium MMX. AMD, via Fusion, espère bien faire sa petite révolution en combinant CPU et GPU au sein d'une seule et même puce. Le point commun : une forme de rencontre entre CPU et GPU.

AMD_logoAMD, peu après son rachat d'ATI, en octobre 2006, avait dévoilé le projet Fusion. Il s'agissait d'un concept visant à fusionner le processeur graphique dans le processeur central. Le tout permettrait une diminution de la consommation et des coûts de fabrication. Le but serait également de tirer parti de la puissance de chacune des puces pour accélérer le traitement de l'ensemble des tâches qu'ont à effectuer les ordinateurs.

En janvier dernier, nous apprenions que Fusion devrait inclure un Phenom amélioré, gravé en 45 nm. Un de ces processeurs, bientôt disponibles, a d'ailleurs tout récemment été testé par notre confrère Hardspell qui fait état de gains d'environ 10 % en termes de performances par rapport à la version 65 nm et à fréquence égale ainsi que d'une consommation presque divisée par deux en charge. Pas encore au niveau des Core 2 Duo, ces Phenom pourraient cependant se révéler intéressants au niveau performances/prix.

Nous avons aujourd'hui confirmation qu'AMD Fusion, toujours prévu pour le premier semestre 2009, intégrera un Phenom amélioré, mais gravé en 40 puis en 32 nm. La partie graphique qui accompagnera le CPU sera un RV800, soit la base de la prochaine génération de GPU AMD et non pas, comme certains le pensaient, un RV7xx, qui correspond aux actuelles Radeon HD 4xxx. Notons que les 40 nm sont assez étonnants puisque normalement, la finesse de gravure passe par des étapes balisées : 65 nm, 45 nm puis 32 nm. Quoi qu'il en soit, cette puce prometteuse permettra peut-être à AMD de rattraper son retard sur Intel voire de lui reprendre quelques parts de marché.


Larrabee aussi se détaille
Logo IntelIl s'agit ici d'un autre type de convergence GPU/CPU. Nous vous avions déjà parlé de la puce Larrabee d'Intel, destinée à la 3D et surtout au calcul intensif GPGPU. Intel parlait déjà d'une performance confortable de 2 Téraflops et nous savions également que cette carte serait en fait composée de plusieurs dizaines de coeurs x86, basés sur une architecture Pentium MMX améliorée.

Intel a récemment organisé une conférence au sujet de Larrabee. Le nombre de coeurs standard devrait être égal à 32 et chacun disposerait de 256 Ko de cache L2 - soit 8 Mo en tout. Le 64 bits sera pris en charge et des unités de calculs additionnels seront incluses, notamment une pour le calcul vectoriel. Le tout communiquera grâce à un bus bi-directionnel de 512 bits. L'avantage de Larrabee sera d'être pleinement programmable, ce qui devrait intéresser les secteurs ultra-spécialisés. De fait, elle sera également compatible avec les plus classiques DirectX et OpenGL. La pari d'Intel est également que l'emploi de l'architecture x86 facilite la tâche des développeurs.

Il est néanmoins un peu tôt pour savoir si le multiple CPU pourra concurrencer les cartes graphiques professionnelles et grand public. Il faut dire qu'Intel ne prévoit pas de lancer Larrabee avant fin 2009 dans le meilleur des cas. D'ici là, beaucoup de choses peuvent encore évoluer et nous en saurons un peu plus sur des détails aussi importants que les prix ou les performances concrètes.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]