Ecrans AMOLED : une ressource rare encore pour un bon moment

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digitimes
logo iSuppli

Les affichages AMOLED ont fait une percée dans les smartphones principalement grâce aux derniers terminaux Android mais, avec seulement deux fournisseurs, ils constituent un goulot d'étranglement pour la production.

logo iSuppliLes écrans AMOLED apportent la promesse d'affichages mobiles plus colorés et moins gourmands en énergie mais ils restent plus chers à produire que les affichages AMLCD ( LCD à matrice active ) et le faible nombre de fournisseurs, conduisant à un volume de production limité, constitue un problème pour l'industrie, estime le cabinet d'études iSuppli.

Cet aspect a déjà été mis en avant il y a quelques mois par un autre observateur, le cabinet DisplaySearch, qui soulignait que le LCD était largement dominant dans la production d'affichages mobiles, dépassant les 50% de part de marché en volume par rapport aux autres technologies.

Pour iSuppli, malgré une croissance annuelle lissée de 55% jusqu'en 2014, la production d'écrans AMOLED pour l'industrie mobile ( diagonale inférieure à 9" ) ne représentera " que " 184,5 millions d'unités à cette date, contre...1,75 milliard d'affichages LCD produits à la même période.

" Débutant avec le Google Nexus One en janvier, les smartphones Android ont largement adopté des affichages AMOLED haute qualité comme facteur différenciant face à la technologie avancée AMLCD utilisée sur l' iPhone. Cependant, cette demande en hausse associée à de faibles capacités de production conduit à des pénuries d'écrans AMOLED ", estime Vinita Jakhanwal, analyste iSuppli.


Les Coréens sont maîtres du jeu

Le problème vient notamment du fait qu'il n'existe actuellement que deux fournisseurs d'affichages AMOLED mobiles : Samsung Mobile Display ( SMD ) et LG Display, dont les capacités de production sont limitées, tandis que les investissements consentis pour les renforcer ne prendront pas effet avant 2012.

D'ici là, des fabricants taiwanais, comme AU Optronics ou TPO Display, devraient être en mesure de se lancer dans l' AMOLED en 2010 ou 2011, mais les volumes produits resteront limités. Cette situation difficile chez les fournisseurs a un impact sur les différents fabricants, avec des pénuries de composants à la clé, amplifiés par le fait que SMD privilégie logiquement Samsung Electronics.

Ainsi, malgré la forte demande pour ce type d'écran, la transition chez les fournisseurs prend du temps, entre nouveaux processus de fabrication à maîtriser, évolution de la production à équilibrer et coûts à gérer.

Pour iSuppli, la démocratisation de l' AMOLED au-delà d'un marché de niche du très haut de gamme dépend presque entièrement des mesures que prendront Samsung et LG dans les prochains trimestres.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]