AMP HTML : Google dope le Web mobile

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Google
compteur-vitesse

Afin de permettre de charger plus rapidement des articles de presse sur mobile, Google dévoile un projet baptisé Accelerated Mobile Pages et s'inscrit dans une démarche d'un Web mobile ouvert.

Accelerated Mobile Pages est une initiative open source avec pour locomotive Google. Comme son nom l'indique, le but est d'accélérer le chargement des pages sur les appareils mobiles tels que le smartphone et la tablette. Ce sont les articles de presse qui sont spécifiquement visés.

AMP-HTML-article-GuardianLe projet s'appuie sur un framework AMP HTML conçu avec des technologies Web déjà existantes et pour permettre aux éditeurs de créer des pages Web plus légères. Pour autant, il s'agit bien d'accélérer le chargement de pages riches... sans oublier les publicités ici qualifiées d'intelligentes.

AMP HTML est lui-même un format et une sorte de sous-ensemble de HTML avec par exemple des restrictions fortes au niveau de JavaScript qui sera majoritairement absent contrairement aux pages Web normales.

Pour le gain de performances, AMP HTML peut être facilement mis en cache par des CDN (content delivery networks). Et bien évidemment, Google offre les services de ses serveurs à ce niveau. Pour un contenu disponible dans le nouveau format, c'est le fichier en cache qui sera affiché par Google lorsque l'utilisateur cliquera sur un lien.

Avec Speed Index et un échantillon de pages de premiers partenaires, Google a mesuré une amélioration des performances entre 15 % et 85 % avec AMP HTML. Des tests réalisés avec une simulation de connexion 3G et d'un Nexus 5.

Plus qu'une réponse à Facebook Instant Articles et Apple News en se démarquant par son côté open source, le projet AMP peut aussi être perçu comme une alternative aux bloqueurs de publicités avec la promesse d'un accès rapide.

Twitter, Pinterest, WordPress.com ou encore LinkedIn sont de premiers partenaires technologiques qui vont intégrer des pages AMP HTML. Une trentaine d'éditeurs sont d'ores et déjà dans la boucle parmi lesquels la BBC, BuzzFeed, Financial Times, The Guardian, Mashable, The Washington Post ainsi que Les Échos.

Alors que le code est sur GitHub, et ainsi à la disposition immédiate des éditeurs qui le souhaitent, Google prévoit des pages mobiles accélérées dans ses résultats de recherche en 2016.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1862496
Et quand ils verront que ça prend pas ils vont tout laisser tomber comme dart
Le #1862516
" Pour autant, il s'agit bien d'accélérer le chargement de pages riches... sans oublier les publicités ici qualifiées d'intelligentes. "

Du coup, j'sais pas si ça changera qqch à GNT
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]