Android et copyright : blocage de 3 portails d'applications piratées

Le par  |  2 commentaire(s)
DOJ_Justice_US

Le Department of Justice américain fait état d'une opération ayant conduit à la fermeture de trois portails alternatifs de téléchargement d'applications Android par le FBI et présentée comme une première en son genre.

Pour télécharger des applications Android, il y a le Google Play...et une foule de portails alternatifs pas toujours regardants sur la qualité des applications soumises ( ce qui peut faciliter la diffusion de malwares )..ou sur leur origine, quand ils ne proposent pas gratuitement des applications normalement payantes.

Au vu de l'importance des applications dans le succès des OS pour smartphones et des revenus qu'elles génèrent désormais, le le DoJ ( Department of Justice ) américain vient d'officialiser sa première saisie de sites Web relatifs à des portails de téléchargement d'applications mobiles.

DOJ_Justice_USTrois d'entre eux, Applanet.net, Appbucket.net et Snappzmarket.com arborent désormais un avis signalant que le FBI a procédé à la saisie du domaine pour violation de copyright, au terme d'une opération menée en collaboration avec les autorités françaises et néerlandaises.

Les responsables de ces sites sont accusés de distribution d'applications sans le consentement de leurs auteurs. " Les applications logicielles sont devenus un chaînon essentiel de l'économie de notre nation et de sa culture d'innovation, et la Division Criminelle a pour mission de mener des collaborations pour protéger les créateurs de ces applications et d'autres formes de propriété intellectuelle de ceux qui veulent les voler ", commente l'attorney général Lanny Breuer.

Le FBI aurait ainsi récupéré au cours de l'opération des milliers de copies de logiciels populaires distribuées ou vendues hors du contrôle de leurs éditeurs respectifs. Les applications étant généralement stockées sur des serveurs installés hors des Etats-Unis, le FBI a donc collaboré avec d'autres entités pour mener la saisie.

La nouvelle devrait ravir les développeurs Android qui se sont plaints régulièrement du piratage de leurs logiciels. Google a proposé à plusieurs reprises de mesures pour renforcer la protection des applications.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1008682
Certains pratiquent la mise à disposition d'applications payantes ne leur appartenant pas, d'autres pas très regardant sur la provenance les achètent car moins cher que sur Google ; les premiers sont des voleurs, les seconds des receleurs.
Le #1008772
Et oui, quelle nazerie ces portails d'applications, sur un PC c'est bien plus tranquille...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]