Java : du code détenu par Oracle présent dans Android ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : FOSS Patents
Android logo pro

A l'été 2010, Oracle portait plainte contre Google pour utilisation sans autorisation de certains brevets dans Android. Le cas pourrait être sérieux.

Android logo proEn 2010, l'OS mobile Android a fait l'objet de multiples attaques, directes ou indirectes, pour violation de brevets de la part de divers fabricants de terminaux ou éditeurs de plates-formes. Parmi les confrontations directes, il y a eu la plainte d' Oracle contre Google, affirmant qu'une série de brevets concernant sa plate-forme Java était utilisés sans autorisation.

Le bloggeur Florian Mueller, par ailleurs spécialiste des questions de propriété intellectuelle, s'était étonné du faible répondant de Google sur la question, se contentant de réagir sans riposter par une contre-plainte.

Il avait noté récemment que Google avait déposé peu de brevets aux Etats-Unis en 2010 ( un peu moins de 600 ) par rapport à d'autres grands groupes comme Microsoft ( plus de 3000 ), ce qui  ne semblait pas suffisant pour assurer une protection efficace d' Android. Le géant de la recherche pourrait donc ne pas être en mesure d'assurer une défense solide en cas d'attaque.

Plus grave, il suggère que si Google n'a pas riposté à la plainte d' Oracle...c'est qu'il y a effectivement du code appartenant initialement à Sun Microsystems ( rachetée depuis par Oracle ) dans certains fichiers d' Android, qui a été copié / collé alors qu'il aurait dû faire l'objet de droits de licence.


Copier / coller de code sans autorisation ?
La découverte de Florian Mueller fait l'objet de discussions, certains commentateurs estimant qu'il n'y a pas réellement de violation de la propriété intellectuelle de Sun Microsystems / Oracle dans Android mais le bloggueur maintient son affirmation et va même plus loin en indiquant que plusieurs fabricants de terminaux Android distribuent en ligne ce même code censé être soumis à des droits de licence mais qui aurait été resoumis sous licence Apache, autorisant une redistribution sans limite et une intégration dans des projets open source.

Florian Mueller cite ainsi comme distributeurs de versions d' Android intégrant du code d' Oracle les fabricants Motorola, LG Electronics et Samsung, suggérant qu'ils ne le font pas intentionnellement, le code source d' Android étant censé être sans ambiguité.

Ces fichiers constituent-ils réellement une violation de licence en bonne et due forme de la part de Google envers la technologie Java d' Oracle ? La plainte de ce dernier contre Google est-elle justifiée ? Google peut-il répliquer efficacement ou ces différents sont-ils en train de s'accumuler et de former un talon d'Achille pour Android ? Beaucoup de questions, peu de réponses mais un sujet à suivre en 2011...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]