BlackBerry : l'intégration de Knox dans Android ne vaut pas une infrastructure entièrement sécurisée

Le par  |  0 commentaire(s) Source : BlackBerry (blog officiel)
BlackBerry Kopi logo

BlackBerry prend acte de l'intégration de la solution de sécurisation des données Samsung Knox au sein d'Android L pour mieux en rappeler les limites par rapport à ses propres solutions sécurisées de bout en bout.

Une nouvelle fois, le fabricant canadien BlackBerry prend sa plume via son blog officiel pour exprimer son sentiment sur la solution de sécurité Knox de Samsung, dont certains composants seront intégrés directement dans Android L.

Comme il l'avait déjà fait remarquer précédemment lorsque des interceptions de données avaient été constatées malgré la présence de la solution, même si cela ne relevait pas d'un défaut propre au logiciel du géant coréen, le groupe canadien se montre critique vis à vis de la solution de cloisonnement des données.

Samsung-Knox S'il prend acte de l'arrivée de la solution sur une plate-forme Android qui en avait bien besoin si elle compte investir le segment professionnel et qui remet en lumière pour l'occasion les risques associés à l'essor du BYOD (Bring Your Own Device), le fabricant souligne que c'est loin d'être suffisant pour apporter une réponse efficace aux besoins de sécurité des entreprises.

Il fait le rapprochement avec sa propre solution BlackBerry Balance, qui permet également le cloisonnement des données professionnelles et personnelles, mais en soulignant que Balance n'est qu'une brique dans une infrastructure sécurisée de bout en bout.

Il fait par ailleurs observer que si Knox est pré-installée sur des dizaines de millions de terminaux Samsung, moins de 2 millions d'unités l'utilisent concrètement, contre des dizaines de millions de smartphones BlackBerry et avec la force de la solution de gestion sécurisée BES (BlackBerry Enterprise Server).

BlackBerry Q5 05 BlackBerry parle donc de Knox comme d'une forteresse érigée sur des fondations fragiles qui ajoute une couche superficielle de sécurité à Android quand la celle apportée par BlackBerry est pensée en profondeur au sein de l'architecture de l'OS BlackBerry, des terminaux, des services et de l'infrastructure, et validée par des dizaines de certifications.

Menacé sur son propre terrain, BlackBerry veut donc jouer la carte de la qualité et du sérieux face à une solution concurrente qui n'apporte qu'une solution partielle à la problématique de sécurisation des données sensibles de l'entreprise.

Il reste que ce support de certains composants de Knox au sein d'Android L permettra de diffuser la solution au-delà des seuls terminaux de Samsung et d'ajouter un argument à la pénétration d'Android au sein des entreprises, après avoir été longtemps freinée pour des questions de sécurité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]