Arrestation de vingt-cinq Anonymous

Le par  |  9 commentaire(s)
Guy-Fawkes-masque

Vingt-cinq individus présumés liés au mouvement Anonymous ont été interpellés en Europe ( Espagne ) et en Amérique latine.

Dans le cadre d'une opération internationale, Interpol annonce l'interpellation de vingt-cinq individus âgés de 17 à 40 ans. Point commun, ils seraient tous liés au groupe Anonymous et impliqués dans une série de cyberattaques menées depuis l'Argentine, le Chili, la Colombie et l'Espagne.

Ces cyberattaques ont visé le ministère colombien de la défense ainsi que des sites Web de la présidence. Autres cibles citées dans le communiqué d'Interpol, la société d'électricité Endesa et la bibliothèque nationale du Chili.

En Europe et plus précisément en Espagne, ce sont quatre individus qui ont été arrêtés dont un mineur placé sous la garde de ses parents. Deux autres ont été incarcérés et un troisième libéré sous caution.

Guy-Fawkes-masqueLa police ibérique a précisé que ces Anonymous présumés sont accusés d'avoir attaqué des sites de partis politiques espagnols, de sociétés et de forces de l'ordre. Il ne s'agissait pas uniquement de blocage de sites via des attaques par déni de service distribué, mais également des défacements et le vol de données.

L'un des détenus est suspecté d'être le responsable de l'administration de l'infrastructure technique utilisée par Anonymous en Espagne et en Amérique latine. Le groupe aurait communiqué par le biais des serveurs de chat basés en République tchèque et en Blugarie, et gérés depuis l'Espagne.

Tout le matériel saisi pourrait conduire à d'autres arrestations.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #916181
Il est clair qu'ils sont nombreux et que certains vont être imprudents et se faire épingler. Des dérapages (piratage de données) sont possibles également. Mais ...

1. Les autorité ont peut-être épinglé un corpuscule de hackers qui n'a rien avoir avec Anonymous. Les médias aiment le sensationnalisme à bon compte et mettre "Anonymous" dans leur article fait bien vendre en ce moment.

2. "dont un mineur placé sous la garde de ses parents" : Je ne crois pas qu'à cet âge on puisse être admin réseau qualifié. Le "script kiddie" est très tentant pour certains. Les jeunes sont friands de "sensations intellectuelles" qui peuvent leur donner l'illusion d'être des "bêtes" sur le Net. Ils ignorent ce que spoofing, VPN veulent dire et ils se font choper avec facilité. Boulette de jeunesse sans plus.

3. En admettant que ces personnes fassent partie des Anonymous. Je ne pense pas que les autorités vont éradiquer cette mouvance mondiale par l'arrestation de quelques sympathisants. Dans une manifestation classique, il y a toujours des arrestations, est-ce pour cela que la manif s'arrête ?

4. On peut arrêter un individu mais jamais une idée ! Stigmatiser les Anonymous n'aura comme effet que des les rendre populaire (ce qui est une bonne chose) car ils osent se dresser contre un système qui se croyait indestructible. Bonne journée @ tous.

"I support Anonymous"
Le #916191
Journée Anonymous ce 29/02/12 sur la radio Le Mouv.
http://www.lemouv.fr/evenement-journee-speciale-anonymouv
Le #916211
Clairement de sérieux hackers, pour couvrir aussi mal leurs traces.
Le #916231
@Ulysse2K

"Je ne crois pas qu'à cet âge on puisse être admin réseau qualifié"

Je traine encore pas mal sur IRC ( ouais je suis trentenaire ) et ce n'est pas rare qu'une réponse sur un sujet de noyau, de netfilter ou d'ipv6 me soit donnée par un gamin qui n'a vraisemblablement pas encore fini le lycée. Et ce ne sont pas des réponses issues de Google, ils ont déjà rencontré ces difficultés.

Après, il y a les merde prêtent à l'emploi comme LOIC. Personne ne peut le nier.
Le #916261
A 17 ans je faisais déjà des scripts de traçage réseau et du spoofing sur le réseau des voisins. Pratique dont je ne réaliser pas la porter à l'époque et le wifi était encore réservé aux initiés. Et puis les autorités n'était franchement pas aussi bien armer qu'aujourd'hui au niveau de leurs outils.

Maintenant même si je soutiens le mouvement anonymous je n'approuve pas forcément leur méthode. Je préférerai que ce petit groupe de hacker se focalise sur la création de nouveau moyen de contournement de la censure, plutôt que d'attaquer stérilement des institutions pour qui la gène n'est que momentanée.
Le #916441
@KertiaM et @ Gandalf79

Loin de moi de mettre en doute les capacités de notre jeunesse. Je suis quadragénaire - bien avancé - et je baigne dans l'informatique depuis l'âge de 15 ans. Nous étions "les enfants de la Télé" et notre jeunesse sont ceux du Net. Cela aide pour connaître beaucoup de choses dans le domaine du numérique mais ... Connaître un domaine particulier en théorie n'est pas le gage d'une application adéquate dans la pratique. Ce n'est QUE l'expérience qui fait le professionnalisme de tout-un chacun. Un universitaire peut être nettement plus médiocre que des personnes issus d'un enseignement inférieur (aucun sens péjoratif) si ces dernières ont une expérience plus étoffée. Selon mon humble avis, le môme qui s'est fait choper manquait cruellement de pratique (et donc d'expérience). Mais ce n'est qu'une hypothèse bien sur.

Concernant Anonymous, les dérapages sont toujours possibles et le choix des cibles est parfois loin d'être judicieux. Néanmoins, cela reflète un certain malaise social qui engendre des réactions parfois très (ou trop) virulentes.
Le #916801
@KerTiaM

+1. Les petits jeunes motivés, de nos jours, se débrouillent pas mal du tout.
IRC, hein… Ça doit bien faire quinze ans que j'y traîne, bizarre qu'on se soit jamais captés genre sur #debian-fr sur oftc ou #archlinux-fr sur freenode (et une bonne tripotée d'autres canaux), par exemple

@gandalf79

"Je préférerai que ce petit groupe de hacker se focalise sur la création de nouveau moyen de contournement de la censure, plutôt que d'attaquer stérilement des institutions pour qui la gène n'est que momentanée."

Bien d'accord. Mais pour le contournement de la censure, vaut mieux voir avec les gars de Telecomix, par exemple. Ils sont plutôt calés dans leur domaine <img src="/img/emo/smile.gif" alt="" />

@Ulysse2K

"Selon mon humble avis, le môme qui s'est fait choper manquait cruellement de pratique (et donc d'expérience)."

ouais, et les autres aussi d'ailleurs. Pour en revenir à ce que disait KerTiaM, pas mal de pseudo-hacktivistes utilisent LOIC, un pauvre script de DDoS basique. Alors, oui, c'est rigolo de se dire qu'en cliquant sur un bouton on "va haké le sit du effebiaye", mais quand on y connait que dalle, on se fait piner.

Après, pour ceux qui ont suivi "l'affaire Triskel", un gars (fort sympathique d'ailleurs) qui s'est retrouvé en garde à vue à la DCRI à cause d'un lien vers un canal IRC des anonymous (#opGreenRights si je me rappelle bien) sur son site de référencement de canaux irc (au milieu de quelques centaines d'autres canaux, sans compter qu'il en a juste rien à foutre des anonymous… ), on peut aussi se dire que ce genre d'informations et d'arrestations sont purement médiatiques, juste histoire de donner du grain à moudre à la téloche et faire croire à Monsieur Dugenou que la situation est sous contrôle.

De plus, Anonymous, c'est *très* fluctuant, par définition: un type qui va cautionner #opSyria, par exemple, ne cautionnera pas forcément #opMegaupload… et ainsi de suite. Et c'est un truc que les médias "traditionnels" n'ont pas l'air de capter: il n'y a pas de tête pensante, d'interlocuteur "officiel" (minus les abrutis qu'on a pu voir au petit journal ou chez zemmour & naulleau, merci la télé d'avoir invité des crétins en manque de reconnaissance sur vos plateaux ), ni même de réelle ligne directrice mis à part la défense de la liberté d'expression.

Mais ça, les médias de base en parlent pas, ils vont juste nous causer de "cyberterrorisme", parcequ'il y a "cyber" dedans, et que ça fait peur à Mamie Lucette, tous ces talibans de l'intairnette, et que les élections approchent alors ça fait toujours du bien d'agiter 2/3 croquemitaines histoire que les gens votent bien comme il faut. Il est vraiment pas très reluisant, le quatrième pouvoir. Et il est de plus en plus dépassé, has been, et promis à disparaître, s'il ne s'adapte pas *très* vite.
Le #916861
@lidstah

J'aime bien ton expression "ça fait peur à Mamie Lucette"
Le #917081
@lidstah
La presse traditionnelle poursuit sur sa lancée : il faut un point d'accroche facile à repérer pour accrocher le lecteur ou l'auditeur.
Tout le système fonctionne comme cela : il faut un coupable, il faut un bouc-émissaire pour stigmatiser, il faut un représentant pour pouvoir taper dessus (d'où les gouvernants sur lesquels les puissants de ce monde peuvent taper court-circuitant "les gens" [1]). C'est effectivement toujours plus facile de taper sur 1 que sur des millions (ça coûte moins cher).
Mais voilà, et les Anonymous en sont peut-être le symbole, je ne sais : plus personne n'agit seul dans son coin et pour 1 tête qui tombe, 10 repoussent. Pour ces 10 qui tombent 100 autres repousseront.

Ce fonctionnement qui est un fonctionnement naturel (celui des manifs, celui de la réaction à l'oppression comme on peut le voir en Syrie), ce fonctionnement, les media et les gouvernants ne peuvent l'admettre eux qui se complaisent depuis des décennies dans un système qui fait la part belle aux "élus" que l'on tient par les c...... qui sont les seuls à avoir la "parole", charge à eux de tenir à leur tour leurs ouailles (par la précarité, par une notion détournée de solidarité, etc).

Et plus il y aura d'arrestations injustes plus il y a aura de têtes qui repousseront.
Or, les moyens policiers sont limités, très limités.
D'où les efforts actuels de forcer des intermédiaires dont ce n'est pas le rôle (les FAI par exemple) de jouer les flics par délégation.

Actuellement les gouvernants et leur milice privé fuient en avant en s'adossant toujours en encore à un système passéiste. Au lieu de reconnaître haut et fort la suprématie des "gens" ils gouvernent à vue en dépensant des milliards pour tenter de contenir la colère grandissante.
Milliards dépensés en pure perte et au total bénéfice des industriels qui, eux, s'enrichissent toujours davantage.

Forcément, un tel déséquilibre, un jour, ça pète.
Mais quand ?

db

[1] Le plus bel exemple récents, je crois c'est le référendum suisse sur les minarets.
On peut discuter pendant des lustres sur le résultat mais voilà, la Suisse est des rares pays à prendre au sérieux le résultat d'un référendum (chez nous c'est du pipeau depuis au moins 2005, date du référendum sur la constitution européenne). Les suisses se sont exprimés, ont fait part de leurs craintes, etc.
Le gouvernement suisse s'est fait prendre une soufflante par les riches arabes de ce monde et notamment Kadhafi à l'époque.
D'où une prise en étau du gouvernement fédéral : respecter la voix du peuple au risque de voir quelques centaines de milliards quitter le sol suisse ou écouter les puissants de ce monde
(qui amènent des devise) et tant pis pour la voix du peuple. Il ne comprend rien aux enjeux mondiaux. Au risque de ne pas faire long feu au pouvoir.
Comme en Islande ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]