Anonymous, FBI et police Londonienne : le chat et la souris

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters

Une discussion téléphonique entre des agents américains du FBI et des détectives de la police de Londres concernant le groupe Anonymous aurait été interceptée par les..Anonymous !

Toutes les agences gouvernementales et autres services de police n'approuvent guère les activités du célèbre groupe de cyber-activistes les Anonymous. C'est dans ce cadre qu'a eu lieu récemment une discussion téléphonique entre des agents du FBI et des détectives de la police de Londres concernant plus exactement les mesures à prendre pour contrer le groupe d'hacktivistes.

Problème, Anonymous a déclaré dans une vidéo publiée sur la toile que cette discussion aurait été interceptée, et tous les membres participants identifiés. Ceci est pris très au sérieux par la police londonienne qui a ouvert une enquête à ce sujet.


La police métropolitaine de Londres explique ainsi dans un communiqué que :

Nous sommes au courant de la vidéo, qui relate une conférence téléphonique du FBI avec des membres du PCeU (police central e-crime unit).

 

  

  

Le jeu du chat et de la souris ne fait que commencer !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #902551
Cherchez bien et surtout enquêtez bien ! Engagez des White Hat et vous aurez une petite chance de trouver une IP qui vous mènera sur un VPN russe ou autre ... Ils prennent vraiment ces activistes pour des bleus "I support Anonymous"
Le #902641
Lol, si y avait pas autant de mecs qui veulent s'enrichir à outrance (maison de disques etc...), y aurait pas autant de pirates...
et quand je vois le nombre de gens qui se payent un abondement megapuload(paix a son âme), purevideo ou mixturevideo, (moi y conprix)
les artistes devraient se passer des intermédiaire, y aurait moins de problèmes...
Le #902651
Je ne vois pas ce qu'il y a de rassurant de savoir qu'au lieu que ce soit des institutions, des Etats qui aient un pouvoir certain, ce puisse être une bande organisée qui ne doit de compte à personne. C'est marrant sur le coup, mais comme les pirates qui faisaient ça pour le fun ont généré des pirates bien vilains qui font chier la terre entière, je crains que le "remède" sera pire que la "maladie".
Ca ne peut aller qu'en escaladant et il y aura forcément du grabuge. Parce que ni les uns, ni les autres ne voudront passer pour les dindons de la farce.
Le #902761
@lamiteenpullover

Tu as raison, cela risque d'être l'escalade. Et puis ?! Nos états, nos financiers, nos administrations, ... bref, notre économie en général a suivi le progrès en misant sur le support numérique. Soudain, pour des raisons purement financières et non étiques, ils décident de déclarer la guerre à la génération du Net et optent pour des solutions rétrogrades et moyenâgeuses. Soit, ils prendront leurs responsabilités (ils aiment tant dire cela). Ils prônent le "social" et font des lois liberticides. Pour ce qui est du "grabuge" possible, on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs. C'est ainsi depuis que l'homme court derrière les mammouths
Le #902791
@Ulysse2K

Je te rejoins tout à fait sur le constat de ces (allez, soyons généreux) 15 dernières années. Le numérique nous a même provoqué une crise au début des années 2000.
Toutefois, je suis un peu dubitatif sur la manière, c'est tout Manifester, c'est plus visible pour les décideurs et c'est légal. Mais c'est tellement plus simple pour les anti-ACTA, anti-HADOPI ou autres lois de laisser faire les Anonymous que d'aller défiler dans la rue ou que sais-je encore. Les manifs les plus importantes contre ces lois n'ont même pas du regrouper plus d'un millier de personnes. Quel incroyable contestation ! XD
Certaines personnes que je connais sont contre la licence globale parce qu'il faudrait payer à l'Etat... mais avait pris un compte Premium chez Megaupload. Y'a quand même un paquet de contradictions et un mélange "acte répréhensible/désobéissance civique" dans les réactions que je lis çà et là.
Tout comme toi (je pense), je suis sensible aux lois contraignantes pour internet. On m'a souvent dit que l'habitude faisait parfois loi. J'estime effectivement qu'il faut adapter les lois à internet et pas l'inverse. Mais la manière utilisée n'est pas la bonne à mes yeux. Ca donne du grain à moudre à ceux qui veulent "arrêter les méchants pirates", puisque les méchants pirates piratent leurs sites.
Ca se réglera dans les urnes ou ça ne se réglera pas. On a des élections dans quelques semaines et ce sujet (internet) est laisser en 5ème plan par rapport à l'emploi, la sécurité, etc... Pourtant, toute proportion gardée, internet touche aujourd'hui le quotidien de plus de monde que le travail. C'est un problème important qui nécessite des prises de décisions adaptées au XXIème siècle.
Le #903241
@lamiteenpullover

+1 à ton raisonnement. Cependant, pour que les lois soient adaptées à Internet (et par l'inverse), il est indispensable de renouveler le "parc politique" pour faire évoluer les choses dans ce sens. Un nettoyage de ces "vieux politiciens carriéristes" qui ne comprennent rien aux nouvelles technologies (aucun sens péjoratif à cela, je suis personnellement de cette génération d'anciens ) et qui soufflent le chaud et le froid en fonction de l'actualité. J'espère que les urnes seront bénéfiques à cet état de fait mais le souci est que le jeu de carte reste inlassablement le même. On change juste la donne à chaque élection. Quand verrons-nous notre jeunesse à un poste suffisamment bien placé pour proposer des lois qui seront plus adaptées à notre époque ? Je crains que cela ne soit pas (encore) pour maintenant car ces vieux requins protègent farouchement leurs privilèges. Alors que reste-t-il ? Prendre les armes (des octets) et leur balancer à la figure. C'est bien plus douloureux qu'un pavé.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]