Antennes-relais : réunion gouvernementale mi-octobre

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Les Echos
Eric Besson

Eric Besson souhaite réunir divers intervenants pour discuter de l'implantation des antennes-relais à la suite des dernières affaires concernant le démantèlement d'antennes-relais au nom du principe de précaution.

Eric BessonLa décision du Tribunal de Grande Instance de Nanterre de reconnaître implicitement le danger potentiel des émissions de radiofréquences des antennes-relais sur la santé humaine, et par là d'en autoriser le démantèlement, pourrait conduire à une cascade de procès similaires.

Nous évoquions il y a quelques semaines une plainte au pénal contre Bouygues Telecom afin d'obtenir le retrait d'une antenne-relais placée au coeur d'un quartier, jugée nocive pour la santé de certains de ses habitants, certificats médicaux à l'appui.


Faire le point avec les acteurs et les représentants du gouvernement
Dès lors, va-t-on assister à un démontage en série des antennes-relais, ce qui risque rapidement de devenir problématique pour assurer une couverture mobile correcte et d'imposer de renforcer la puissance d'émission des antennes restantes ?

Eric Besson, secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique souhaite évaluer l'état de la situation avec divers intervenants. Il organisera ainsi une réunion de travail le 17 octobre prochain sur le thème de l'implantation des antennes-relais.

" Le but est de faire un point neutre et objectif sur ce dossier ", souligne le porte-parole du secrétaire d'Etat. La réunion rassemblera des représentants du ministère de la Santé, du secrétariat d'Etat à l'Aménagement du territoire, du ministère de l'Economie, de l'Association des maires de France, ainsi que les trois opérateurs mobiles français, Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Rappelons qu'actuellement le consensus estime que les antennes-relais sont sans risque sur la santé et les mesures de champ régulièrement effectuées sont accessibles sur le site de l' Agence Nationale des Fréquences ANFR )
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #333031
Bof, soit on s'en tient aux données scientifiques et il est bien évident que les antennes-relais n'ont aucune raison d'être démantelées (leurs émissions et leur éloignement font que l'énergie reçue par quelqu'un est des milliers de fois inférieures par rapport à un GSM collé à l'oreille) ; soit on la joue "principe de précaution", concept insensé, et on interdit GSM, wifi et radio-télévision en France.
Comme ce sera difficile, on coupera la poire en deux avec de stupides règlements qui concerneront uniquement les écoles et hôpitaux. Une pension invalidité sera accordée aux électrosensible grâce à une micro-taxe de 1 % sur les appareils générateurs d'ondes, ce qui inclut bien sûr portables et autre micro-ondes.

...Enfin ça, ce sera avant les procès pour perte de chance à cause des secours qu'on n'aura pas pu appeler avec son portable vu l'absence de relais à proximité, ce qui promet une nouvelle réunion de travail et l'obligation de mettre quand même des relais, mais pas trop puissants...
...Mais pas trop nombreux tout de même, car le groupe de travail sur l'environnement en limitera le nombre...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]