Antispywares gratuits : comparatif et test des meilleurs

Le par  |  11 commentaire(s)
spyware-dossier

Personne ne discute le fait qu'un antivirus est un outil indispensable. Dans la même logique, force est d'admettre que l'antispyware est devenu lui aussi essentiel. Les antispywares, gratuits ou payants ont pour but de parfaire votre défense et de stopper net les logiciels malveillants et espions, chevaux de Troie, dialers, bots, rootkits, backdoors, publicités indésirables... Ce comparatif vous présente un tour d'horizon de l'offre disponible sur le marché.

En premier lieu, il est bon de préciser que les spywares ou espiogiciels ne sont nullement des virus car ils ne visent pas à détruire les données de votre machine. Ce sont simplement des logiciels qui communiquent à votre insu vos données personnelles voire même dans le pire des cas, qui utilisent une partie de vos ressources systèmes.

Le spyware est donc un petit programme intégré dans un logiciel, souvent gratuit, dont le but est d'épier vos habitudes de travail et centres d'intérêts et de les communiquer à un tiers (créateurs et  éditeurs de logiciels, sociétés marketing, régies publicitaires) qui en fait usage  afin de vous proposer des services marketing ou des publicités ciblées non sollicitées. L'adware quant à lui se borne à afficher des bannières publicitaires souvent gênantes sur votre écran lors de la navigation Internet. Certains programmes gratuits comme Kazaa, pour ne citer que le plus connu, contiennent à la fois des spywares et des adwares.

spyware2Enfin, le troisième type de logiciel espion est le dialer, un logiciel qui contacte, sans vous demander votre avis, un autre site via une connexion téléphonique avec un numéro surtaxé ! Généralement, vous tomberez sur des dialers en parcourant des sites à caractère pornographique ou aux contenus illégaux (sites de logiciels pirates, warez, crackz).

Pour résumer, les spywares, adwares et dialers prennent places sur vos machines lors de l'installation de programmes (freewares, sharewares, CD et DVD de certains magazines) et lorsque vous naviguez sans être bien " protégé ".


Point de vue légal et fonctionnement économique des dispositifs intrusifs
CNILD'un point de vue légal, lorsque l'utilisateur lambda installe un logiciel, la licence d'utilisation l'informe à l'avance sur la présence d'un ou de plusieurs spywares, donc il n'y a aucun problème juridique ! Cependant, il faut nuancer la chose car les clauses concernant le traitement automatisé de l'information personnelle sont bien souvent écrites en petits caractères illisibles, en anglais, traduction approximative de l'anglais vers le français, voire même absentes ! En fait, comme le précise la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), le spyware devient en soi illégal lorsqu'il n'y a pas eu de consentement exprès, c'est-à-dire un accord qui exprime formellement la volonté de la part de l'utilisateur.

Le fonctionnement économique qui se dissimule derrière les espiogiciels est très facile à comprendre. Ce sont des sociétés (Altnet, Brillant Digital Entertainment, Cydoor…) qui rémunèrent certains éditeurs de logiciels payants ou gratuits pour y introduire leurs logiciels espions ou bannières publicitaires. Le but de ces sociétés est de glaner un maximum d'informations sur vos habitudes de navigation Internet, vous cibler géographiquement, voir l'utilisation que vous faites de votre ordinateur, les programmes que vous utilisez le plus fréquemment. Toutes ces informations collectées servent à alimenter les bases de données de sociétés (éditeurs, PME, services marketing…) et d'établir des profils ciblés, destinés à leur usage personnel ou à la revente à des tiers qui en feront usage. Tout ceci, bien entendu, pour vous vendre des services adaptés sous forme d'emails non sollicités (spams), vous inciter à la consommation de produits commerciaux ou encore à la fréquentation d'autres sites avec des fenêtres pop-up qui s'affichent au-dessus et pop-unders en dessous.

Pourquoi les spywares / adwares sont-ils acceptés par les éditeurs et sites Internet ? Tout simplement parce que les éditeurs de logiciels comme Sharman Networks, éditeur du célèbre KaZaA, Speedbit Ltd. pour son accélérateur de téléchargement Download Accelerator Plus ou encore Microsoft et son MSN Plus, vivent largement du reversement de la publicité. Ces concepteurs et éditeurs perçoivent une rétribution qui varie en fait selon le nombre d'installations des programmes. En gros, plus un programme sera utilisé et téléchargé et plus les spywares qui l'accompagnent le seront aussi. Donc, en conséquence, plus généreuse en sera la rémunération pour l'éditeur !
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #201401
contrairement aux anti-virus on peut avoir 2 anti-spyware (voir plus) ??
Le #201431
@ frodon:

Oui tu peux avoir 2 anti-spywares et plus, c'est même conseillé si tu as des doutes sur la présence d'un spyware sur ton PC, pour faire des scan "croisés" (ce que l'un ne trouvera pas, il est possible que l'autre le trouve).

Mais il en est de même pour les anti-virus!! 2 anti-virus c'est pas impossible du tout, et c'est aussi plutot conseillé si tu suspectes ton pc d'être infecté!

C'est 2 firewalls qu'il faut éviter de mettre l'un sur l'autre, sinon, tu finis par créer des conflits et bloquer tous tes ports!
Le #201571
Je serais toi j'éviterai d'installer une floppé de ce type d'outils ...

ça à beau être très utile, ces différents logiciels ont une fâcheuse tendance à se lancer tout seul au démarrage ce qui engendre :
- un ralentissement au démarrage de l'ordinateur
- un ralentissement de la navigation internet
- divers ralentissement lors de la navigation via l'explorateur windows
- et sûrement d'autres effets pervers.

enfin, j'dis ca j'dis rien ...
Le #201581
Ah oui, j'oubliais, le meilleurs antivirus / antispyware, c'est toi !!!

Faut juste faire attention de pas installer n'importe quoi, de savoir d'où proviennent les différents logiciels que tu installes, que tu n'ouvres pas n'importe qu'elle pièce jointe de mail ( même provenant d'un ami! ) de faire très très attention sur les sites "warez" qui te promettent plein de mp3 si tu installes leurs tout petit outils de téléchargement ... (généralement un trojan)

et puis d'abord pour écouter de la musique y a rien de mieux que ce qui se fait aujourd'hui et qui est gratuit tel que deezer.com, last.fm, skreemr.com et j'en oublis certainement plein d'autres

enfin voila, je redis ça mais redis rien ...
Le #201591
Je lis que spywareblaster est inutile si on a opera... Est-ce vrai ?
Le #201771
Superbe comparatif !
J'ai pris les gratuits.

Pour 2 antivirus il vaut mieux éviter !
Le #201991
bin le top qu'il n'y a pas dans ce test, c'est:
http://www.hitmanpro.nl/hitmanpro/
c'est un programme fantastique qui:
télécharge, installe, met à jour, paramètre efficacement tous les antispys que vous choisissez et les lance les uns derrière les autres
<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />

plus d'explication et un tuto ici:
http://www.pcinpact.com/forum/index.php?s=&showtopic=34532&view=findpost&p=1274885
Le #202771
bonsoir
dommage que Malwarebyte's Anti-Malware ne fasse pas partie des tests...

lire:
10 logiciels de sécurité sur le grill
http://forum.malekal.com/viewtopic.php?f=45&t=8765
Le #219531
Euh... C'est parce que AVG Anti-Spyware Free Edition n'existe plus depuis un bon moment, non? Qu'est-ce qu'il fait dans ce test?
Le #236751
Merci Sham-Rock.
Ce test me semble nettement plus parlant que celui de generation NT.
D'ailleurs, il montre que A-Square n'a eliminé qu'une seule menace sur les 10.
Hors ici, il fait parti des 3 recommandés...
C'est extreme tout de meme!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]