Le marketing téléphonique, vu par les hackers

Le par  |  1 commentaire(s)

Les internautes sont de plus en plus prudents, même si les statistiques se contredisent un peu à ce sujet.

Les internautes sont de plus en plus prudents, même si les statistiques se contredisent un peu à ce sujet. Les pirates doivent donc redoubler d'ingéniosité pour atteindre leur cible. Ils ont maintenant recours au SMS pour propager leur cyber-peste...


Le petit clic qui coûte cher...
La nouvelle méthode en vogue chez les pirates du Web est d'une simplicité biblique : un internaute reçoit sur son téléphone mobile--dont le numéro peut être choisi au hasard--un SMS lui disant qu'il a bien été enregistré sur un site de rencontre en ligne fictif, ce qui l'amènera à débourser 2 dollars US par jour, décomptés sur sa note de téléphonie mobile, à moins qu'il ne visite le site en question pour se désinscrire. Pensant protéger leur porte-feuille (et peut-être, dans certains cas, leur mariage...), les internautes se rendent comme un seul homme (ou femme...) sur le le site dont le lien est mentionné dans le SMS, cliquent sur le lien de désinscription, et pof ! une variante du cheval de Troie "Dumador" s'installe en douce sur leur PC...


Risque de "pandémie"
C'est l'éditeur américain de solutions de sécurité informatique Sunbelt qui, le premier, a découvert le subterfuge, alerté par des mentions de plus en plus nombreuses de ces pratiques sur certains forums Internet. "Dumador" ne se contentera pas de causer des perte de données sur votre PC, ou de vous chiper vos identifiants et mots de passe : il transformera aussi votre machine en un PC-zombie, autrement dit en un maillon inconscient et docile d'une chaîne d'ordinateurs constitués en réseau, et servant à propager, entre autres joyeusetés, du spam, et permettant par la même occasion à "Dumador" de se répliquer sur d'autres PC peu ou pas protégés. L'emploi d'un antivirus équipé d'une protection résidente (en temps réel) à jour en sauvera quelques uns, tandis que les autres perdront le contrôle de leur PC, avec les risques que cela suppose.

Un autre expert de la sécurité informatique, Websense, indique donc dans une note technique que cette menace doit être prise au sérieux, et recommande bien entendu de ne pas répondre à ce genre de SMS, à moins d'avoir quelque chose à se reprocher dans sa vie de couple...

Et encore... Autant le faire d'un cyber-café...


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #115716
d ailleur le gars qui a permis l arrestation du type a l origine de cette fraude , un veritable genie de la programmation est Michael Neitzel , un ex de la société eset ( nod32 ) maintenant chez fprot . Il decrit sur son blog comment il est remonté jusqu a ce type , tres marrant et impressionnant a lire

http://www.av-experts.org/weblog/
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]