Apologie du terrorisme sur Twitter : un lycéen français condamné à deux ans de prison ferme

Le par  |  8 commentaire(s)
Twitter-design

Un jeune homme de 18 ans vient d'être condamné à deux années de prison ferme pour apologie du terrorisme sur le réseau social Twitter.

Au lendemain des attentats du 13 novembre dernier, le tribunal de Caen jugeait un jeune Hérouvillais de 18 ans, Yassine, qui avait tenu des propos radicaux sur le réseau social Twitter. Des propos qui faisaient écho aux attentats de Paris et Saint-Denis. Sous le pseudonyme Abou Saïf, il avait ainsi fait référence au bataclan : "90 morts, ptdr la fusillade ! ", ajoutant : "S'il y a une guerre civile, qui me suit ?"

Cour-justice-union-europenneAu moment de son interpellation dans l'appartement familial, il avait également crié "Seul Allah nous jugera !" aux policiers. Pendant l'intégralité de ses auditions avec la police il aura déclaré les attaques terroristes comme "compréhensibles pour venger les frappes aériennes en Syrie, même s'ils n'auraient pas dû faire ça" tout en reconnaissant s'être lui-même "posé la question" d'un départ en Syrie pour mener le Djihad, modérant toutefois ses propos : "Moi je combats par la parole, pas avec les armes."

Une situation ambigüe révélée par l'analyse de son fil de publications sur Twitter. La police a ainsi mis la main sur un profil inquiétant multipliant les appels au Djihad, à l'a loi du Talion... Au total, trois comptes différents étaient utilisés par le jeune homme qui multipliait également les messages antisémites. Sur ses appareils électroniques, les enquêteurs ont également mis la main sur des documents pro Etat Islamique et des photos de lui, AK47 à la main.

Yassine avait également proféré des menaces à l'égard d'Hassen Chalgoumi, imam de Drancy reconnu pour être modéré. Une plainte avait d'ailleurs été déposée, mais le parquet antiterroriste de Paris comme la DGSI n'avaient pas jugé une interpellation utile.

Lors du procès, le jeune homme a basé sa défense sur le fait qu'il jouait un personnage : "C'était un délire, je m'inventais une vie, un personnage sur Twitter. En détention, j'ai pu réfléchir et j'ai compris que je ne connaissais pas bien ma religion".

Un "délire" qui dure depuis bien trop longtemps pour n'être qu'un simple coup de tête selon la procureure de la République de Caen qui a requis une peine de trois ans de prison, dont un an avec sursis et mise à l'épreuve. Une réquisition suivie par le tribunal.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1871218
Et plutôt que de l'expulser du territoire on le garde précieusement chez nous, nourri et logé en prison aux frais du contribuable........ Merci l'UMPS !
Le #1871234
Les detenus sont radicalisés en prison, lui il est déjà à font dedan tu crois qu'il va sortir avec quoi en tête dans 6mois (merci remise de peine)?

La prison c'est plus tranquile que l'école, les gardiens sont plus cool que les pions... Allez en prison est une gratification pour ces gens...

http://www.programme-tv.net/news/tv/67196-en-quete-d-actualite-sur-d8-comment-reussit-on-a-tourner-en-prison/
Le #1871257
bugmenot a écrit :

Et plutôt que de l'expulser du territoire on le garde précieusement chez nous, nourri et logé en prison aux frais du contribuable........ Merci l'UMPS !


Juste une question, tu veux l'expulser où ?
Car à ma connaissance, seul l’État Islamique l'accepterait, et en lui donnant une arme, il pourrait tuer des soldats français.
Donc est-ce que ce serait une bonne solution que de mettre en péril la vie de nos soldats ?
Le #1871286
LauXy a écrit :

Si j'ai bien compris les prisons n'ont pas de caméras pour connaitre ce qui disent les détenus ?


Ce qui s'y passe doit être "secret-défense". Bref l'État français vient de se recruter un nouveau mercenaire pour sa sale guerre contre la Syrie. 2 ans ferme pour du blabla, c'est complètement délirant, c'est de la terreur intellectuelle pour ceux qui pensent pareil mais vont réfléchir à deux fois avant de l'exprimer publiquement. Réprimer l'expression est contre-productif, l'esprit humain est capable de changer d'avis en un instant, il suffirait de mettre ce frustré en face de sa bêtise (condamner les massacres d'innocents de nos armées en Syrie n'a pas à impliquer le soutien d'autres massacres d'innocents en France, ce sont des humains pareils... il suffit d'organiser une rencontre entre eux pour voir qu'ils ne savent probablement rien de ce que fait leur gouvernement, ou qu'ils n'approuvent pas forcément... notamment s'ils savaient le résultat).
Le #1871317
Oui, il y a des cameras dans la cour, mais pas d'audio. J'ai vu le reportage de D8 et je peux te dire qu'à Corbas (Lyon) les matons sont des anges, les détenues sont traitées comme des princes. Les gardiens ont peur des représailles, ils n'ont pas d'arme, seulement un talkie-walkie pour faire régner l'ordre, c'est juste impossible qu'ils soient respectés. Ils se font insulter violemment par les détenues sans arrêt, et ne répondent même pas, ils laissent faire, ils sont plus dociles que les pions de Lycée... Véridique.

Les détenues ont des lames en céramique, des 10 ene de cartes SIM cachées dans leurs cellules. Des téléphones portables sont jetés de l'extérieur de la prison dans la cour de promenade tous les jours. Les surveillants n'entrent jamais dans la cour de promenade, trop peur. Dans les cellules ils lisent le Coran, ont la TV, et s’ils veulent ils ont accès à la salle de sport, terrain de foot... Ils sont moins emmerdés qu'à l'école.

Non, la prison ne leur fait pas du tout peur, il suffit d'être avec les "bonnes" personnes, pour être protégé et ces personnes sont en général des recruteurs.

Pas de racisme ici, juste une constatation.

Exemple à Fleury: (A Corbas tout est neuf, TV ecran plat, ect...)
https://youtu.be/KqlGv_aUjds

Belgique pas mieux:
https://youtu.be/biFSUrDcHKc?t=49m4s
Le #1871366
On joue pas avec ces choses là .... surtout en ce moment
Le #1871407
Comme dit le gardien belge: si ils reviennent 6 fois de suite, c'est pas pour rien... Il rigole bien ici.
Le #1871465
Le rôle de la prison n'est pas de punir un coupable (ça sert rarement à quelque chose, en général on s'endurcit en prison) mais d'écarter un danger de la société. Et effectivement il arrive que quand on a une vraie vie de m..., la prison soit un moindre mal. Vous proposez de dégrader la prison, je propose plutôt d'améliorer la vie en-dehors... Pour que la vie hors prison ait du sens.
Ce qui est sûr c'est que des tweets ne sont pas des dangers publics, donc la prison n'était pas appropriée, et comme on n'a pas non plus affaire à des idiots, c'est clair que c'est du recrutement direct pour Al Nosra ou autres mercenaires alliés (qui sait ce qu'il y aura dans 2 ans).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]