L'Irlande va soutenir Apple pour contester la décision européenne sur les 13 milliards d'euros réclamés

Le par  |  32 commentaire(s)
logo_pro_apple

Le gouvernement irlandais va finalement se joindre à Apple dans son effort pour contester la décision européenne qui la somme de restituer 13 milliards d'euros au titres d'aides d'Etat illégales.

Irlande drapeauAccusée d'avoir profité de 13 milliards d'euros grâce aux mécanismes fiscaux irlandais, la firme Apple est désormais sommée par la Commission européenne Margrethe Verstager de restituer cette somme assimilée à des aides d'Etat illégales qui lui auraient permis de ne payer qu'un dérisoire impôt sur les bénéfices de 0,005% en 2014, très loin des taux normalement appliqués.

Sans surprise, le groupe californien a aussitôt fait savoir qu'il ferait appel de la décision. Il va finalement trouver un allié de poids dans le gouvernement irlandais qui, après quelques jours de réflexion, a décidé lui aussi de contester la décision européenne.

L'initiative était pressentie, note l'agence Reuters, puisque le ministre irlandais des Finances Michael Noonan avait déjà indiqué que le gouvernement contesterait toute décision européenne défavorable lors de l'ouverture de l'enquête sur les pratiques d'optimisation fiscale d'Apple en Irlande en 2014.

Toutefois, cette prise de position devra d'abord être entérinée mercredi prochain par le parlement irlandais pour être validée, ce qui ne devrait en principe pas poser de problème, les forces d'opposition étant également d'avis de contester la décision de Margrethe Vestager.

Le pays entend défendre un régime fiscal qui lui a attiré les faveurs des multinationales et largement contribué à l'emploi et à la dynamique de son économie, et ce ne sont pas les 13 milliards d'euros éventuellement restitués par Apple qui compenseraient les conséquences de l'application de la décision européenne, sachant que d'autres grands groupes pourraient rapidement subir à leur tour les foudres de Bruxelles.

Reuters rappelle que Tim Cook, CEO d'Apple, avait bien fait comprendre qu'une absence de réaction du gouvernement irlandais enverrait un signal négatif aux grandes entreprises qui alimentent son économie et font vivre un grand nombre de ses habitants.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1920423
"L'Irlande"
=>A défaut d'en sortir nous-mêmes, quand est-ce qu'on éjecte ces parasites de l'UE au fait ?
Le #1920424
bugmenot >>>Pfouou, j'crois qu'c'est pas avant 2018, ça a encore le temps de changer...

Mais bon, je pense que l'UE peut s'asseoir sur ses milliards...
Le #1920427
C'est l'Irlande qui devrais payer les 13 milliard d'amende pour avoir été un véritable cheval de Troie en Europe à la botte des entreprises. Ceci dit à leur place aurais fais pareil, la situation n'est vraiment pas évidente et le pays est pris entre deux feux.
Le #1920428
han les sans couilles
Le #1920432
Ah, que c'est bien connu, les pays neutres ou les paradis fiscaux défendent âprement leur position et leurs intérêts
Essayez d'attaquer n'importe quel pays aussi petit soit-il même les iles paradisiaques aux règles fiscales incomparables avec nous ... vous allez voir comment vous allez y laisser des plumes, vous n'aurez rien
Le #1920435
Adarion29 a écrit :

C'est l'Irlande qui devrais payer les 13 milliard d'amende pour avoir été un véritable cheval de Troie en Europe à la botte des entreprises. Ceci dit à leur place aurais fais pareil, la situation n'est vraiment pas évidente et le pays est pris entre deux feux.


Le pire c'est qu'ils devaient toucher ces 13 milliards d'arriérés d'impôts, mais ça leur ferait une telle mauvaise pub pour leur putain de dumping fiscal qu'ils préfèrent s'en passer

Dehors l’Irlande, dans le même sac que les anglais !
Le #1920437
DeepBlueOcean a écrit :

Ah, que c'est bien connu, les pays neutres ou les paradis fiscaux défendent âprement leur position et leurs intérêts
Essayez d'attaquer n'importe quel pays aussi petit soit-il même les iles paradisiaques aux règles fiscales incomparables avec nous ... vous allez voir comment vous allez y laisser des plumes, vous n'aurez rien


Tiens d'ailleurs, ça sert à quoi d'avoir une énorme armée si on peut pas s'en servir pour rayer ces leechers, qui bien évidemment ne contribuent presque aucunement à l'effort de défense commun, de la carte ?
Le #1920438
skynet a écrit :

Adarion29 a écrit :

C'est l'Irlande qui devrais payer les 13 milliard d'amende pour avoir été un véritable cheval de Troie en Europe à la botte des entreprises. Ceci dit à leur place aurais fais pareil, la situation n'est vraiment pas évidente et le pays est pris entre deux feux.


Le pire c'est qu'ils devaient toucher ces 13 milliards d'arriérés d'impôts, mais ça leur ferait une telle mauvaise pub pour leur putain de dumping fiscal qu'ils préfèrent s'en passer

Dehors l’Irlande, dans le même sac que les anglais !


J'crois pas que ce soit aussi simple que cela ....
Tu vires l'Irlande de l'Europe après le départ volontaire des Anglais, (Brexit) tu affaiblis l'euro sur le marché mondial.
Une partie du Royaume Uni qui s'en va plus la République d'Irlande du Sud qui sont des "moteurs" de l'économie européenne, on aurait du mal à s'en remettre !!!
Bon, d'accord, il reste l'Allemagne et les pays Scandinaves, et un peu nous comme locomotive de l'Europe.
Par contre, c'est vrai, si un pays membre fait une "connerie" tous les autres morflent un peu !
Le #1920439
bugmenot a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Ah, que c'est bien connu, les pays neutres ou les paradis fiscaux défendent âprement leur position et leurs intérêts
Essayez d'attaquer n'importe quel pays aussi petit soit-il même les iles paradisiaques aux règles fiscales incomparables avec nous ... vous allez voir comment vous allez y laisser des plumes, vous n'aurez rien


Tiens d'ailleurs, ça sert à quoi d'avoir une énorme armée si on peut pas s'en servir pour rayer ces leechers, qui bien évidemment ne contribuent presque aucunement à l'effort de défense commun, de la carte ?


Un dicton affirme: « les loups ne se mangent pas entre eux »
Le #1920442
DeepBlueOcean a écrit :

skynet a écrit :

Adarion29 a écrit :

C'est l'Irlande qui devrais payer les 13 milliard d'amende pour avoir été un véritable cheval de Troie en Europe à la botte des entreprises. Ceci dit à leur place aurais fais pareil, la situation n'est vraiment pas évidente et le pays est pris entre deux feux.


Le pire c'est qu'ils devaient toucher ces 13 milliards d'arriérés d'impôts, mais ça leur ferait une telle mauvaise pub pour leur putain de dumping fiscal qu'ils préfèrent s'en passer

Dehors l’Irlande, dans le même sac que les anglais !


J'crois pas que ce soit aussi simple que cela ....
Tu vires l'Irlande de l'Europe après le départ volontaire des Anglais, (Brexit) tu affaiblis l'euro sur le marché mondial.
Une partie du Royaume Uni qui s'en va plus la République d'Irlande du Sud qui sont des "moteurs" de l'économie européenne, on aurait du mal à s'en remettre !!!
Bon, d'accord, il reste l'Allemagne et les pays Scandinaves, et un peu nous comme locomotive de l'Europe.
Par contre, c'est vrai, si un pays membre fait une "connerie" tous les autres morflent un peu !


On affaiblit un peu l'Euro au début, mais comme on vire les parasites qui jouent perso dans le coin sans respecter les règles, tout en empêchant la création d'une vraie Europe politique, l'Europe se reconstruira avec ceux qui la veulent vraiment, et l'Euro remontera

PS : L'euro faible est très bon pour nos exportations, et ça tombe bien, le pétrole est très bas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]