Apple risque le boycott pour les pratiques de Foxconn

Le par  |  1 commentaire(s)
Logo Pro Apple

Montré du doigt par un article du New York Times, Apple doit se défendre quant aux conditions de travail des ouvriers chinois. Le nom de Foxconn est encore évoqué...

La réputation de Foxconn n'est plus à faire quant à ses pratiques sur les ouvriers des usines implantées en Chine. Suicides, tentatives collectives de suicide , les doléances au sujet du plus gros fournisseur de produits électroniques sont nombreuses, emportant avec elle l'éthique des grosses sociétés américaines. L'externalisation de la production en Chine est certes un atout financier, mais a aussi un coût en terme d'image. Le traitement dont font l'objet les salariés chinois font réagir l'Occident et beaucoup s'indignent de voir avec quel mépris les fabricants oeuvrent dans leur domaine.

Apple a donc été très récemment remis en question par un article très fouillé du New York Times dans lequel il est révélé que la société a connaissance des conditions de travail de ces ouvriers mais que rien n'est fait pour que le géant américain influence son sous-traitant pour améliorer ce triste état de fait. L'article cite notamment en exemple une explosion dans une usine, traitant des produits Apple, qui aurait fait quatre morts.

Logo FoxconnUne accusation qu'a rapidement démentie Tim Cook, qui se défend à son tour de ce rôle passif que l'article veut bien lui prêter. L'homme ne s'est pas présenté face à la presse mais plutôt auprès de ses employés, par le biais d'une note envoyée rapidement après la mise en ligne de l'article. A l'accusation de n'avoir jamais levé le petit doigt face à des comportements abusifs, Tim Cook met en avant les nombreux audits organisés pour surveiller ses sous-traitants et la volonté d'imposer un code de conduite. Si Tim Cook ne se vante pas d'être irréprochable, il a l'assurance de mettre tout en oeuvre pour que ces ouvriers chinois travaillent dans les meilleures conditions possibles. "One this you have my word", conclue-t-il, "vous avez ma parole".

La réaction de Tim Cook ne semble pas suffire pour convaincre l'opinion publique de sa bonne foi. Trop d'incidents répétés et identiques mettent à mal la crédibilité de tels propos et nombreux sont les journalistes américains à appeler au boycott des produits américains.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]