Apple : Carl Icahn fait le forcing pour rebooster la valeur du cours

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
logo_pro_apple

L'homme d'affaires Carl Icahn bataille contre le plan de Michael Dell pour changer le statut du groupe Dell mais il est aussi actionnaire du groupe Apple dont il appelle le CEO à amplifier le programme de rachat d'actions pour relancer la valeur du cours.

L'homme d'affaires Carl Icahn est connu pour son activisme et ses prises de position destinées à secouer les directions de grands groupes en vue d'obtenir de meilleurs retours sur investissement. Il s'est fait de nouveau remarquer récemment par son opposition face à Michaell Dell sur la proposition d'une sortie de bourse du groupe Dell.

Mais Carl Icahn est aussi présent sur un tout autre front : il a confirmé il y a peu être devenu un actionnaire influent du groupe Apple dont il affirme que le cours est largement sous-évalué et qu'il entend bien pousser vers une remontée.

Après avoir fleurté avec les 700 dollars l'an dernier, la valeur de l'action Apple est rapidement redescendue vers 400 dollars, alimentant des commentaires aussi négatifs qu'ils étaient enthousiastes quelques mois auparavant quand rien ne semblait pouvoir arrêter l'ascension du groupe.

Carl Icahn Et pour faire remonter le cours, Carl Icahn a son idée : passer par un vaste programme de rachat d'actions, ce qui, en réduisant le nombre de titres disponibles sur le marché, va mécaniquement relever la valeur du cours.

L'homme d'affaires a annoncé qu'il voulait rencontrer le CEO du groupe, Tim Cook, pour discuter de l'ampleur de ce programme de rachat d'actions, prévu par la direction mais dont il estime qu'il est trop timide.

Apple a pourtant déjà fait des efforts conséquents pour redistribuer de la valeur à ses actionnaires en proposant de leur reverser 100 milliards de dollars pour maintenir une confiance qui s'est effritée ces derniers trimestres du fait de l'intensification de la concurrence et de craintes sur les perspectives de croissance.

Entre l'arrivée imminente de nouveaux produits mobiles, dont les iPhone 5S et 5C en septembre et les iPad et iPad Mini de nouvelle génération un peu plus tard, et ces manoeuvres pour redynamiser le cours, les investisseurs sont tenus en haleine, faisant repasser le cours d'Apple légèrement au-dessus des 500 dollars.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1451522
"des commentaires aussi négatifs qu'ils étaient enthousiastes quelques mois auparavant quand rien ne semblait pouvoir arrêter l'ascension du groupe."

Absolument rien non ...
... la mort de Steve Jobs peut être ?
Le #1451602
Necriis a écrit :

"des commentaires aussi négatifs qu'ils étaient enthousiastes quelques mois auparavant quand rien ne semblait pouvoir arrêter l'ascension du groupe.">> Absolument rien non ... > ... la mort de Steve Jobs peut être ?


Tout à fait d'accord.
Après toutes ces années, chez Apple, ils n'ont toujours pas compris qu'ils explosaient les compteurs uniquement quand ils se mettaient à innover et que tout se recassait la figure quand ils perdaient un Jobs. Comme quoi, le sort d'un empire peut résider dans la main d'un seul homme, ils l'ont prouvé à deux reprises. Et ils persistent et signent en sortant un IPhone 23 ou un IPad turbo D, le tout sur fond de petits montages financiers. Ptits bras . Je les portais pas spécialement dans mon coeur, mais quelque part, je les plains.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]