Apple : 500 000 emplois créés et induits aux Etats-Unis ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Site Apple
Apple emplois usa logo pro

Apple publie les résultats d'une étude concernant son impact économique sur les emplois aux Etats-Unis. Le groupe affirme être à l'origine de plus de 500 000 emplois directs ou indirects aux USA, et d'environ 700 000 dans le reste du monde. Des chiffres qui restent sujet à caution.

Apple a confirmé son statut de plus grosse valorisation mondiale, à désormais plus de 500 milliards de dollars, mais la société n'emploie pourtant " que " 47 000 salariés aux Etats-Unis ( 70 000 dans le monde ), très loin d'autres groupes du même secteur ou d'entreprises à forte capitalisation.

Cette extrême concentration de richesses fait régulièrement débat dans la mesure où Apple ne fonctionne pas selon le modèle classique des entreprises et ne redistribue pas forcément sa valeur sous forme d'emplois.

En ces temps de crise économique menaçante et de période électorale, cela peut devenir mal vu, d'autant que certaines entreprises, comme Intel, communiquent beaucoup sur leur politique en matière de création d'emplois aux Etats-Unis.


Enorme impact

Logo Pro AppleLe groupe de Cupertino vient donc de publier les résultats d'une étude menée par Analysis Group qui affirme qu'Apple est à l'origine de plus de 500 000 emplois directs ou induits sur le continent nord-américain, et d'environ 700 000 dans le reste du monde.

Sur les 514 000 emplois concernant de près ou de loin Apple en Amérique du Nord, 304 000 sont liés à l'ingénierie, à la fabrication et à la logistique, et 210 000 à l'écosystème des applications iOS. Des chiffres impressionnants mais dont la pertinence reste difficile à contrôler.

Apple emplois usa logo pro
Des chiffres à géométrie variable
Certains économistes contestent notamment les résultats sur les emplois indirects générés qui permettent de gonfler les chiffres mais que les entreprises s'attribuent souvent abusivement. Autrement dit, avec ou sans Apple, ces emplois existeraient tout de même avec d'autres clients, ce qui rend impossible d'en attribuer vraiment le crédit à l'entreprise.

L'étude prend également en compte les salariés d'autres entreprises qui collaborent avec Apple sur certains composants ou services. Des salariés de Samsung, qui fournit le processeur d'applications et d'autres éléments des produits mobiles d'Apple, sont ainsi intégrés au calcul.

Les chiffres avancés sont donc à prendre avec des pincettes et l'impact réel d'Apple n'est peut-être pas aussi net ou flamboyant que ce qui est avancé dans cette étude.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]