iOS 4.2 aide à réduire l'engorgement des réseaux mobiles

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Nokia Siemens Networks
iPhone 4 01

iOS 4.2 serait doté d'une fonction permettant de réduire la signalisation entre l'iPhone et le réseau mobile, contribuant à réduire les problèmes d'engorgement des réseaux.

iPhone 4 01Les smartphones participent à l'augmentation de la consommation data sur les réseaux mobiles mais ils ont un autre " défaut " : ils échangent une grande quantité d'informations de signalisation avec le réseau mobile qui peut conduire à un engorgement.

C'est cet aspect, plus peut-être que la consommation data, qui a entraîné des pertes que qualité de service chez plusieurs opérateurs mobiles, avec des interruptions d'appel ou des difficultés à se connecter au réseau mobile.

Les équipementiers travaillent sur des parades et ils sont plusieurs à proposer désormais des solutions de réduction de ces échanges incessants de données de signalisation. L'une des méthodes repose en particulier sur une fonctionnalité dite Networked Controlled Fast Dormancy qui optimise la communication et permet même d'améliorer l'autonomie des appareils mobiles en évitant qu'ils ne basculent constamment de l'état de veille à l'état activé.

Entre l'état de veille qui impose des temps de latence importants et l'état actif qui tend à consommer beaucoup d'énergie, la fonction Networked Controlled Fast Dormancy permet de créer un état intermédiaire qui réveille le smartphone plus rapidement mais qui consomme moins d'énergie que l'état actif.


Présent sur iOS 4.2 et chez Nokia
L'équipementier Nokia Siemens Networks indique que cette fonctionnalité est présente dans iOS 4.2, la dernière mise à jour de la plate-forme iOS d' Apple, ce qui permet d'en profiter sur les réseaux mobiles le permettant.

Nokia le propose également depuis quelque temps sur ses smartphones, ce qui doit permettre à terme de rendre les accès au réseau mobile plus fluides. Nokia Siemens Networks cite en outre le cas de smartphones chez un opérateur ayant activé cette fonctionnalité sur son réseau qui disposent désormais de 11 heures d'autonomie contre 6 heures sur des réseaux ne la proposant pas.

Par ailleurs, des tests réalisés aux Etats-Unis indiquent que la réduction des données de signalisation entre smartphones et réseau est de l'ordre de 50%. Ces aspects restent toutefois invisibles pour l'utilisateur final, qui ne peut les constater qu'indirectement par une meilleure expérience utilisateur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]