iPhone 7 et Apple A10 : TSMC double ses capacités de production sur la gravure 16 nm

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Digitimes
TSMC logo

Cette année, le fondeur TSMC pourrait être seul aux commandes de la production du processeur Apple A10 de l'iPhone 7. Il est en train d'augmenter sa cadence de production en 16 nm en vue de doubler ses capacités pour répondre à la demande de l'ensemble de ses clients.

Wafer logoAprès un SoC Apple A9 fabriqué d'une part en 14 nm chez Samsung et d'autre part en 16 nm chez TSMC, le prochain processeur Apple A10 attendu dans l'iPhone 7 devrait être uniquement produit en 16 nm chez le fondeur taiwanais, écartant Samsung de la production.

Cela va nécessiter de fournir des volumes de composants encore plus importants qu'en 2015 tout en faisant évoluer la technologie de gravure en différentes variantes (16FF, 16FF+, 16FFC...), d'autant plus qu'Apple n'est pas le seul gros client du fondeur puisqu'il faut compter aussi sur MediaTek, HiSilicon (Huawei) ou Nvidia qui font graver leurs puces en 16 nm.

Le site Digitimes rapporte que TSMC est en passe de doubler ses capacités de production en 16 nm, ce qui devrait lui permettre de passer de 40 000 wafers 12 pouces produits par mois à 80 000 wafers d'ici la fin du mois de mars.

Si l'iPhone 7 doit une nouvelle fois être lancé en septembre, la production des processeurs devra démarrer durant l'été et TSMC doit être paré à y répondre sans créer de perturbations pour ses autres clients, ce qui explique peut-être cette montée en production si rapide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1883634
Les coins seront plus carrés.... une nouveauté majeure..... pigeons.... à vos portefeuilles... GO....
Le #1883676
Le meme scenario s'etait produit pour la fabrication des HD Samsung SSD, en doublant leur capacite de production, Samsung avait pu baisser ses prix tout en conservant sa marge.

'' Un exemple théorique, si un Waffer de silicium permettait de produire 1000 puces de mémoire flash NAND de 32 Go, le même waffer exploitant une solution de stockage 3D pourrait augmenter ce stockage à 64 Go et ainsi produire 1000 puces du double de capacité pour un prix de revient et de traitement quasiment identique. Ce nouveau rendement réduirait donc le prix de chaque puce et le prix des SSD qui en seraient équipés.''

http://www.minimachines.net/actu/samsung-veut-t-il-tuer-marche-du-disque-dur-nouveaux-ssd-21882
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]