iPhone 6S : si les analystes sont pessimistes, c'est qu'Apple les a peut-être trompés

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Business Insider
iPhone 6S Rose Gold

Alors que le cours est chahuté par la crainte d'une baisse des ventes d'iPhone 6S, plusieurs analystes suggèrent qu'Apple s'est peut-être délibérément montrée trop optimiste, remettant en cause la valeur des commentaires de ses dirigeants.

iPhone 6S colorisA moins d'une surprise, les ventes d'iPhone 6S devraient être plus faibles que les prévisions initiales des analystes mais si ces derniers se sont trompés, c'est peut-être parce que les dirigeants d'Apple les ont peut-être trompés par des commentaires trop optimistes.

Alors que les analystes de Pacific Crest s'attendent désormais à une énorme chute des ventes de l'iPhone 6S dont le creux d'une année sur l'autre sera particulièrement marqué sur le deuxième trimestre fiscal 2016 (qui correspond au troisième trimestre calendaire 2016), avec une décroissance des ventes de 20%, ils affirment dans le même temps que la direction du groupe n'a pas joué franc jeu et a surestimé la demande pour ses iPhone.

Le grain de sable imprévu dans le rouage de la machine parfaitement huilée des ventes d'iPhone viendrait du faible nombre des migrations des possesseurs d'anciens modèles d'iPhone vers les derniers appareils iPhone 6S et 6S Plus.

Chez UBS, on considère carrément que le groupe a commis une erreur d'estimation initiale et s'est rapidement retrouvé en-dessous de ses propres projections internes. Pour autant, les dirigeants seraient restés sur des notes très positives concernant les ventes des derniers modèles d'iiPhone, que les analystes ont suivies à défaut de pouvoir vérifier de leur côté les chiffres sur certains marchés difficiles d'accès.

Pour les analystes d'UBS, la confiance dans les déclarations des dirigeants d'Apple s'est dégradée, ce qui devrait les amener à se montrer plus prudents à l'avenir. Pour autant, les perspectives à plus long terme du groupe restent plutôt positives, avec un fort regain des ventes attendus grâce à l'arrivée de l'iPhone 7 au second semestre 2016.

Il reste aussi la possibilité qu'Apple conserve quelques atouts dans sa manche qui lui permettront de relancer ses ventes à court terme, comme un iPhone 6C attendu sur le premier semestre ou de nouvelles stratégies tarifaires.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1874714
Alors, Apple n'a pas joué franc jeu
Quelque chose dans les bilans ou ventes globales à cacher ?
Le #1874729
Les analystes...

ils sortent des chiffres en regardant dans leur boule de cristal, et quand ils se plantent, et ben c'est la faute d'Apple qui les a trompés...

c'est les mêmes qui sont en train de tirer des plans sur la comète à propos du nouveau/prochain iPhone ?
Le #1874789
Et depuis quand les dirigeants d'une boite qui sort un nouveau produit déclarent :

"Moui, vous savez, on sort un nouveau terminal ... Mais franchement, on pense qu'il ne va pas trop marcher. On ne veut pas vous donner de fausse illusions, ce telephone il est pas terrible, il ne cartonnera pas trop ..."

Vous spéculez, vous jouez, vous perdez ... ca arrive.
Le #1874907
En septembre, Tim Cook avait annoncé que les ventes d'iPhone en Chine avaient grossi de 75% en un an. Ce marché est visiblement toujours favorable à Apple, mais les difficultés récemment éprouvées par l'économie chinoise ont eu un fort impact sur les ventes dans ce pays.

Rappelons quand meme que Apple a vendu 13 millions d'iPhone 6/ 6S en un week-end en Septembre.....!!!!!!!!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]