Apple : aider le FBI à débloquer un iPhone, Tim Cook répond non

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
apple_logo

Apple va contester la décision de justice l'obligeant à créer un firmware spécifique pour ses iPhone qui en réduirait la sécurisation afin de permettre au FBI d'accéder aux données chiffrées. Tim Cook met en garde contre cette tentative aux implications profondes.

Tim cook  Apple WWDC 2013En imposant par décision judiciaire à Apple de l'aider non pas à accéder directement aux données chiffrées d'un iPhone 5C utilisé par l'un des tueurs du massacre de San Bernardino en décembre 2015 mais à fournir un firmware spécifique qui affaiblirait certaines sécurités, le FBI pourrait constituer une jurisprudence dans laquelle pourraient alors s'engouffrer toutes les agences gouvernementales pour tenter de contourner le chiffrement automatisé des smartphones.

C'est l'une des raisons pour lesquelles le groupe de Cupertino indique qu'il va s'opposer à la décision de justice, Tim Cook n'hésitant pas, dans une lettre adressée aux utilisateurs de ses appareils mobiles, à pointer les dérives d'une telle tentative de passage en force en invoquant le All Writs Act de 1789 pour se donner le droit d'émettre une telle requête.

Celle-ci vise à empêcher l'effacement automatique des données de l'iPhone après dix entrées erronées du code de déverrouillage, ce qui permettrait aux autorités d'employer la force brute, c'est à dire tester de nombreux mots de passe ou codes PIN, pour déverrouiller un appareil qui conserve obstinément ses secrets depuis deux mois.

Tout en étant sensible à l 'argument de la nécessaire avancée de l'enquête, Tim Cook indique qu'Apple a collaboré dans la mesure de ses possibilités avec la justice dans les jours suivant la tragédie mais que la requête du FBI a des implications trop profondes pour être acceptée et que la fragilisation d'un seul iPhone entraînerait celle de tous les appareils, les mettant à la merci d'éventuelles écoutes frauduleuses, sans compter la perte de confiance des consommateurs, déjà durement écornée après les révélations des documents diffusés par l'intermédiaire d'Edward Snowden.

"Même si nous pensons que les intentions du FBI sont honnêtes, ce serait une erreur que le gouvernement nous force à créer une backdoor dans nos produits. Au final, nous craignons que cette requête n'affaiblisse cette liberté que notre gouvernement est censé garantir", conclut-il, refusant ainsi toujours de transiger sur la sécurité des communications mobiles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1881450
" oué c'est du fermé, on peut rien voir, ni faire, c'est dégueulasse "

Après les anti MS, le FBI




Le #1881452
une de plus ou de moins ....regarder m$ et pourtant y'a des confiants
Le #1881457
Le FBI bloqué par un bon vieux code à 4 chiffres
Le #1881505
SuperDindon3D a écrit :

Le FBI bloqué par un bon vieux code à 4 chiffres


A mon avis, ce sont les données chiffrées qui posent problème, pas le code PIN, et là c'est pas un code à 4 chiffres.

Cela étant dit, que ce soit du bluff [ Apple ayant bien une backdoor, et l'ayant déjà communiquée au FBI par ex., donc pure com ],
ou que ce soit une position éthique véritable,
on voit mal comment Apple pourrait dire autre chose après Snowden, et après la méfiance généralisée sur les entreprises américaines ( en particulier, celles proposant du "cloud" )
Le #1881530
SuperDindon3D a écrit :

Le FBI bloqué par un bon vieux code à 4 chiffres


ben oui, si ils ne peuvent faire que 10 essais avant perte des données. Mais à la place du gvt us je me ferai Apple, qui ne veulent pas faciliter la lutte contre le crime mais qui sont les premiers à aller pleurnicher au tribunal pour que la justice défende leurs brevets ou que les douanes opèrent les saisies sur les contre-façons = ils veulent bien profiter du système mais ne veulent pas aider le système (sans parler des montages fiscaux pour réduire leurs impôts)
Le #1881561
L'important n'est pas de convaincre, mais de donner a réfléchir. Dans une société en pleine mutation, avec des implications terroristes, d'espionnage, ect.....la question doit etre débattue.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]