Apple vs FBI : une seconde injonction pour obtenir les moyens de débloquer l'iPhone de San Bernardino

Le par  |  15 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
logo_pro_apple

Le Department of Justice ne désarme pas face aux arguments d'Apple justifiant son refus de participer au déblocage de l'iPhone de l'un des auteurs de la tuerie de San Bernardino et y voit plus une diversion marketing qu'une réelle problématique technique.

Tim cook  Apple WWDC 2013Refusant de répondre favorablement à la décision de justice lui imposant d'apporter une aide technique pour aider à déverrouiller un iPhone utilisé par l'un des auteurs de la tuerie de San Bernardino, en décembre 2015, le groupe Apple a mis en avant le risque d'affaiblissement de la sécurisation de sa plate-forme.

Son dirigeant, Tim Cook, a fait valoir ses arguments dans une lettre ouverte adressée aux consommateurs en suggérant que répondre à cette requête reviendrait à anéantir les efforts de sécurité déployés depuis plusieurs années en réponse aux révélations d'Edward Snowden.

La question divise et deux camps se sont formés, chacun avançant des justifications qui confirment que le sujet est plus vaste qu'il n'y paraît. Dans le même temps, le gouvernement US n'abandonne pas et une seconde requête a été déposée pour forcer Apple à collaborer, arguant que sa position découle essentiellement de sa volonté de préserver son image de marque et d'une mauvaise interprétation des faits.

Cette seconde motion vise à forcer Apple à répondre favorablement à la requête initiale et constitue une réponse directe à la lettre ouverte de Tim Cook. Elle conteste notamment l'idée que l'aide apportée pour déverrouiller cet iPhone spécifique en empêchant l'effacement des données après 10 essais infructueux et le retrait de la limite de temps entre deux tentatives, reviendrait à affaiblir tous les iPhone du marché en forçant le groupe californien à créer une backdoor légale.

Elle met en avant que la position d'Apple s'appuie surtout sur une stratégie marketing qui mettrait le groupe dans le rôle du champion de la protection des données de ses utilisateurs, au détriment de la législation en vigueur, alors qu'il est notamment question de terrorisme.

Le groupe de Cupertino aura jusqu'à jeudi pour justifier son refus d'obéir à l'injonction initiale. Les deux parties seront aussi entendues par un juge le 22 mars prochain et c'est une véritable confrontation qui se prépare entre le gouvernement et Apple, derrière laquelle se retrouvera une partie de l'industrie high-tech soutenant sa position.

Le Wall Street Journal souligne que le groupe Apple s'y prépare également et a recruté à cette fin Ted Olson, avocat très expérimenté, pour le représenter dans une affaire qui pourrait remonter jusqu'à la Cour suprême des Etats-Unis, plus haute cour du pays.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1882041
Apple joue les puritains sous prétexte qu'ils veulent garder confidentiel les données de leurs clients... A d'autres Il y a une expression qui dit : "Il ne faut pas se montrer plus catholique que le Pape !"

Et quand je lis ceci, ça me laisse perplexe :
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/02/iphone-le-degre-zero-de-la-privacy.html
Le #1882043
Le fbi de fait reconnait que sans les backdoor fournis par certain (suivez mon regard) ils sont incapables......

bon lumia a du soucis a se faire, lui il va être troué d'origine.....

le problème on le comprend ,mais c'est à double tranchant.
le fbi ferait mieux d'agir autrement,c.a.d. remettre le tel du barbare à apple qui aurait charge de décrypter ce tel et non d'implanter une backdoor dans tous( c'est de ça qu'ils rêvent au fbi.. et là ils ont un prétexte en or.



évidement qu'il y en a d'autres

Le #1882047
S'ils permettent au FBI d'accéder a cet Iphone, et bien il n'y aura plus rien de privé qui tienne la route aux États-Unis, autant se balader tout-nu dehors pour montrer qu'on ne porte aucune arme tant qu'a y être. Car si ils réussissent a forcer Apple, ça créera un effet boule de neige et tout les autres fabricants devront offrir la même chose, donc aucune vie privée pour personne a cause de terroristes qui utilisent aussi la technologie.
Le #1882065
Le FBI vient juste de se faire pirater ... Combien de temps avant que cette éventuelle backdoor légale ne soit dans les mains des méchants ?
Le #1882082
Le FBI agit comme la mafia
Le #1882104
Dodge34 a écrit :

S'ils permettent au FBI d'accéder a cet Iphone, et bien il n'y aura plus rien de privé qui tienne la route aux États-Unis, autant se balader tout-nu dehors pour montrer qu'on ne porte aucune arme tant qu'a y être. Car si ils réussissent a forcer Apple, ça créera un effet boule de neige et tout les autres fabricants devront offrir la même chose, donc aucune vie privée pour personne a cause de terroristes qui utilisent aussi la technologie.


Dieu sait que je suis pas un défenseur de la NSA et du FBI, mais làààà .... je vois mal comment contester le point de vue du FBI :
" Elle conteste notamment l'idée que l'aide apportée pour déverrouiller cet iPhone spécifique en empêchant l'effacement des données après 10 essais infructueux et le retrait de la limite de temps entre deux tentatives, reviendrait à affaiblir tous les iPhone du marché en forçant le groupe californien à créer une backdoor légale."

==>'l'aide apportée pour déverrouiller cet iPhone SPÉCIFIQUE en empêchant l' EFFACEMENT des données après 10 essais infructueux...' effectivement, ça ressemble difficilement à la suppression de toute protection de la vie privée.

[Troll ON : surtout quand on pense que Apple, et beaucoup d'applis - tierces se gavent de données perso ( accès à tes photos géo-tagguées, GPS, docs perso, FB et autres Cui-Cui ) , et savent TOUT de ta vie privée !!!
Troll OFF ]

Le #1882106
Ulysse2K a écrit :

Apple joue les puritains sous prétexte qu'ils veulent garder confidentiel les données de leurs clients... A d'autres Il y a une expression qui dit : "Il ne faut pas se montrer plus catholique que le Pape !"

Et quand je lis ceci, ça me laisse perplexe :
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/02/iphone-le-degre-zero-de-la-privacy.html


Évidemment !
Le #1882108
Mr John McAfee a proposé ses services.
Il a même proposé de manger ses chaussures s'il n’arrivait pas à déchiffrer l'Iphone.
http://www.01net.com/actualites/john-mcafee-pretend-pouvoir-dechiffrer-l-iphone-du-tireur-de-san-bernardino-pour-le-fbi-953010.html
Le #1882110
Dodge34 a écrit :

S'ils permettent au FBI d'accéder a cet Iphone, et bien il n'y aura plus rien de privé qui tienne la route aux États-Unis, autant se balader tout-nu dehors pour montrer qu'on ne porte aucune arme tant qu'a y être. Car si ils réussissent a forcer Apple, ça créera un effet boule de neige et tout les autres fabricants devront offrir la même chose, donc aucune vie privée pour personne a cause de terroristes qui utilisent aussi la technologie.


Si tu ne souhaite pas qu'on accéde a tes donnés, ne les met pas sur un appareil connecté c'est tout, je ne vois pas ce que ça a de compliquer.
Le #1882113
frèzetagada a écrit :

Dodge34 a écrit :

S'ils permettent au FBI d'accéder a cet Iphone, et bien il n'y aura plus rien de privé qui tienne la route aux États-Unis, autant se balader tout-nu dehors pour montrer qu'on ne porte aucune arme tant qu'a y être. Car si ils réussissent a forcer Apple, ça créera un effet boule de neige et tout les autres fabricants devront offrir la même chose, donc aucune vie privée pour personne a cause de terroristes qui utilisent aussi la technologie.


Dieu sait que je suis pas un défenseur de la NSA et du FBI, mais làààà .... je vois mal comment contester le point de vue du FBI :
" Elle conteste notamment l'idée que l'aide apportée pour déverrouiller cet iPhone spécifique en empêchant l'effacement des données après 10 essais infructueux et le retrait de la limite de temps entre deux tentatives, reviendrait à affaiblir tous les iPhone du marché en forçant le groupe californien à créer une backdoor légale."

==>'l'aide apportée pour déverrouiller cet iPhone SPÉCIFIQUE en empêchant l' EFFACEMENT des données après 10 essais infructueux...' effectivement, ça ressemble difficilement à la suppression de toute protection de la vie privée.

[Troll ON : surtout quand on pense que Apple, et beaucoup d'applis - tierces se gavent de données perso ( accès à tes photos géo-tagguées, GPS, docs perso, FB et autres Cui-Cui ) , et savent TOUT de ta vie privée !!!
Troll OFF ]


Pour faire simple, Apple, en montrant comment ouvrir une backdoor sur un iphone, montre comment le faire pour tous les iphone.
Donc plus aucune vie privée avec ce smartphone
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]