Apple vs FBI : le groupe de Cupertino veut savoir qui est la tierce partie capable de débloquer son iPhone

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Engadget
Dock-iPhone-5c

Apple voudrait bien savoir qui est cette tierce partie promettant de débloquer ses iPhone que le FBI met désormais en avant pour accéder aux données de l'iPhone de San Bernardino.

iPhone-5c-caseDepuis plusieurs semaines maintenant, les tensions sont fortes entre Apple et le gouvernement US sur

la question de la sécurisation de sa plate-forme iOS. Un iPhone utilisé par l'un des auteurs du drame de San Bernardino en décembre 2015 est au coeur de la bataille par les données qu'il est censé contenir et que le FBI ne parvient pas à récupérer.

Le groupe de Cupertino rejette totalement l'idée de développer un firmware affaiblissant les défenses du smartphone, ce qui semblait aux yeux de l'agence gouvernementale la seule solution possible pour obtenir satisfaction.

Elle vient toutefois de demander le report d'une nouvelle audition d'Apple sur ces questions en affirmant qu'une tierce partie lui a communiqué une méthode pour débloquer l'iPhone de San Bernardino sans faire appel à la firme à la pomme.

Si la solution est viable et ne détruit pas les données contenues dans l'appareil, le FBI pourra se passer de l'assistance technique d'Apple et le laisser à sa belle argumentation sur le respect de la vie privée de ses clients.

Aussitôt après avoir appris l'existence possible d'un méthode de déblocage, le groupe de Cupertino a demandé à savoir qui était cette mystérieuse tierce partie censée pouvoir percer ses défenses, et par quelle faille.

Dans ce renversement de situation, ce sont maintenant les avocats d'Apple qui ont tout intérêt à maintenir la procédure ouverte pour obtenir ces informations. Car si le FBI juge la méthode de déblocage efficace, le Department of Justice pourrait mettre un terme à son action et ne rien révéler du tout, laissant une faille ouverte exploitable sans que l'entreprise californienne puisse le contraindre à en fournir les détails,  permettant de débloquer cet iPhone mais aussi tous ceux impliqués dans des affaires judiciaires et, pourquoi pas des appareils iOS pour d'autres besoins...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1886695
Bon, bah les voilà bien baisés
Le #1886696
Joli feuilleton...
Le #1886698
Une interrogation me chiffonne les devs d'apple savent comme tout le monde que rien n'est éternel et que toute protection saute un jour ou l'autre enfin c comme ça depuis 1984 (époque ou j'ai commencé a suivre l'actualité informatique) encore plus quand le FBI est les moyens qu'il possède sont utilisés ?????

Autant c Apple lui même qui a filé la soluce avec un accord pour pas perdre la face
Le #1886700
Il suffit de mettre en place un AUTRE dispositif de chiffrement dans les prochaines versions d'iOS. Comme si faille existe, elle disparaîtra (peut être au profit d'une autre mais au moins ils auront le choix).
Le #1886701
skynet a écrit :

Il suffit de mettre en place un AUTRE dispositif de chiffrement dans les prochaines versions d'iOS. Comme si faille existe, elle disparaîtra (peut être au profit d'une autre mais au moins ils auront le choix).


Si la faille est toujours là, changer la méthode de chiffrement ne servira pas à grand chose
Le #1886713
Safirion a écrit :

Bon, bah les voilà bien baisés


Tu parles de qui ?
Car ceux qui sont baisés sont surtout les particuliers qui se retrouvent sans aucune protection, et qui se posent la question de savoir si n'importe quel pirate informatique peut s'amuser à prendre le contrôle de leurs smartphones.
Et c'est encore pire pour les journalistes qui enquêtent sur les gouvernements, et qui sont déjà surveillés par ceux-ci. S'ils peuvent maintenant mettre sur surveillance tous les journalistes, ceux-ci auront encore plus de mal à faire leur travail...
Le #1886716
Safirion a écrit :

skynet a écrit :

Il suffit de mettre en place un AUTRE dispositif de chiffrement dans les prochaines versions d'iOS. Comme si faille existe, elle disparaîtra (peut être au profit d'une autre mais au moins ils auront le choix).


Si la faille est toujours là, changer la méthode de chiffrement ne servira pas à grand chose


Salut,

La faille est dans la méthode de chiffrement non ?
Dans l'article ils disent qu'ils n'ont plus besoin d'Apple pour accéder aux infos d'un iPhone chiffré ....
Le #1886718
Le #1886722
saepho a écrit :

Safirion a écrit :

Bon, bah les voilà bien baisés


Tu parles de qui ?
Car ceux qui sont baisés sont surtout les particuliers qui se retrouvent sans aucune protection, et qui se posent la question de savoir si n'importe quel pirate informatique peut s'amuser à prendre le contrôle de leurs smartphones.
Et c'est encore pire pour les journalistes qui enquêtent sur les gouvernements, et qui sont déjà surveillés par ceux-ci. S'ils peuvent maintenant mettre sur surveillance tous les journalistes, ceux-ci auront encore plus de mal à faire leur travail...


A moins d'utiliser un exploit distant, y a pas de raison que n'importe qui puisse accéder aux infos du smartphone.

@skynet : Je pense qu'il s'agit plutôt d'une faille permettant de faire sauter la demande de mot de passe et donc d'accéder aux données
Le #1886728
Safirion a écrit :

saepho a écrit :

Safirion a écrit :

Bon, bah les voilà bien baisés


Tu parles de qui ?
Car ceux qui sont baisés sont surtout les particuliers qui se retrouvent sans aucune protection, et qui se posent la question de savoir si n'importe quel pirate informatique peut s'amuser à prendre le contrôle de leurs smartphones.
Et c'est encore pire pour les journalistes qui enquêtent sur les gouvernements, et qui sont déjà surveillés par ceux-ci. S'ils peuvent maintenant mettre sur surveillance tous les journalistes, ceux-ci auront encore plus de mal à faire leur travail...


A moins d'utiliser un exploit distant, y a pas de raison que n'importe qui puisse accéder aux infos du smartphone.

@skynet : Je pense qu'il s'agit plutôt d'une faille permettant de faire sauter la demande de mot de passe et donc d'accéder aux données


Non, dans l'article ils parlent bien d'une faille dans le chiffrement : http://www.generation-nt.com/chiffrement-apple-imessage-faille-actualite-1926232.html



Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]