Quand Apple effaçait des iPod les morceaux de musique achetés sur des services concurrents

Le par  |  17 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Article n° 104 - L'histoire Apple - iPod photo

Apple avait mis au point une petite combine pour éliminer la musique achetée sur des services concurrents à sa plate-forme iTunes de ses baladeurs iPod, et en décidant sciemment de ne pas en informer les utilisateurs.

Entre Apple et des utilisateurs de baladeurs iPod réunis en class action et accusant le groupe d'abus de position dominante à la fin des années 2000, c'est un procès à risque qui se joue et pourrait conduire à une lourde sanction de plusieurs centaines de millions de dollars.

Les informations recueillies suggèrent déjà que le groupe de Cupertino avait verrouillé sa plate-forme de manière à créer des dysfonctionnements avec les contenus musicaux achetés sur d'autres plates-formes que sur son système iTunes.

logo_pro_apple L'une des méthodes consistait notamment à afficher un message d'erreur lors de la synchronisation des baladeurs iPod contenant des titres musicaux en provenance de plates-formes concurrentes et de recommander de régler les baladeurs selon les paramètres d'usine.

Lorsque les utilisateurs réalisaient la manipulation, la musique contenue dans le baladeur mais achetée ailleurs disparaissait purement et simplement. Là où les choses se compliquent, c'est qu'Apple a fait le choix de passer sous silence cette conséquence, et ce sciemment. Les utilisateurs n'auraient eu alors d'autre choix que d'acheter ou racheter leur musique sur la plate-forme iTunes, les enfermant dans le système Apple.

Pour se justifier, les représentants du groupe évoquent la nécessité de protéger leur plate-forme face aux agissements de hackers tels que DVD Jon ou Requiem qui menaçaient de faire sauter les verrous numériques (DRM).

En limitant les informations données aux utilisateurs et en expulsant les fichiers musicaux non issus d'iTunes par les mises à jour imposées des baladeurs iPod, Apple se présente comme le défenseur des utilisateurs contre le piratage...mais à leur corps défendant en ne les prévenant pas, officiellement pour éviter un risque de confusion.

Les représentants d'Apple mettent en avant des échanges électroniques entre Steve Jobs, alors CEO du groupe, et Eddie Cue, responsable des services Web, montrant que le groupe américain prenait très au sérieux le risque de piratage et de contournement des DRM de sa plate-forme iTunes.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1820804
Ayoye...

J'ai failli acheter un ail pod à l'époque, mais heureusement qu'on m'a informé qu'il ne supportait pas le drag and drop pour mes mp3 !!! J'avais pris un creative x-fi à la place !

J'aurais perdu toute ma musique ! OMG ! Ça yest, même si je gagne au loto, c'est garanti que je n'achèterai aucun appareil apple. Même si l'ail phone 6 est pratique car il se plie en deux pour fitter dans la poche.
Le #1820806
notre métier : iNiquer nos clients

Perso, j'étais sous Cowon
Le #1820808
Steve Jobs avait raison : le piratage, c'est mal ! Obliger tes clients à acheter 2 fois les mêmes morceaux, c'est bien !!!




Anonyme
Le #1820814
Merci à Apple de confirmer si c'était encore nécessaire qu'il est un iArnaqueur de première en faisant payer la musique 2 fois sous couvert de sécurité et en rendant les iClients captifs du système Apple !!!

Comme mart666, j'avais failli acheté un iPod à l'époque mais j'arrivais jamais à me décider sur la capacité du bouzin et j'avais toujours de très gros doutes avec la marque Apple. Quand j'ai compris en quoi consistait iTunes, ça m'a littéralement refroidi...

Cela aurait été une première de toute vie si j'avais acheté un produit Apple, mais au final cela ne s'est jamais réalisé et ceci me conforte dans mon opinion de ne jamais le faire quelque soit les circonstances...
Le #1820816
Même qu'à l'époque, itunes était un "destructeur" de PC... Il transformait n'importe quel PC en 486...

C'est sur qu'aujourd'hui ça ne doit plus paraître trop trop, mais à l'époque, une usine à gaz était de la ptite bière à côté de itunes...
Le #1820823
Apple ca coûte un max. C'est un choix pour autant que :
1. La qualité du matériel proposé soit à la hauteur des exigences et du prix =>Faux !
2. Que "l'e-shoping " soit à un prix raisonnable et concurrentiel =>Faux !
3. Que l'OS mobile (alias iOS) soit abouti et stable =>Faux !
4. Que le traquing soit banni pour un meilleur respect de la vie privée =>Faux !

Alors ne vous plaignez pas quand on vous traite de pigeons ou de pédants lorsque vous achetez cette marque

PS: On n'est pas vendredi mais je m'en fous comme Apple se fout de votre gueule ! Et là, vous la fermez sans broncher ! Point barre
Le #1820831
moi j avais un ipod 30 gigas, mais avec ca : http://www.rockbox.org/

et le drag and drop marchait bien, meme sous linux !

et tous les formats de fichier etaient reconnus !
Le #1820832
La première fois que j'ai touché un apple, j'ai compris combien c'était vérrouillé de partout... Et du coup, ben ça m'a vacciné !!!!!

Au moins, avec un compatible PC, on pouvait bricoler un peu !!!
Le #1820834
Bah moi c surtout les prix, impossible d'acheter un produit apple, je ne veut pas vendre mes reins !
Le #1820839
J'espère qu'Apple va se prendre un méga procès.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]