Nouvel iPad et 4G : l'ASA britannique mène l'enquête

Le par  |  1 commentaire(s)
nouvel iPad WiFi 4G

Le régulateur britannique pour les questions de publicité ouvre une procédure contre Apple et son nouvel iPad, toujours au sujet de la mention "4G" utilisée pour présenter l'appareil.

La mention " nouvel iPad WiFi + 4G " fait tiquer plus d'un régulateur dans le monde depuis le lancement de la troisième génération de la tablette tactile d'Apple au mois de mars 2012. Le fait que l'appareil soit bien compatible 4G mais uniquement avec les fréquences des réseaux 4G LTE d'Amérique du Nord crée un risque de confusion que les autorités cherchent au moins à réduire, sinon à supprimer.

Deux cas de figure se présentent : soit le marché sur lequel la tablette est commercialisée n'a pas encore déployé de réseaux 4G soit des réseaux ont été déployés mais les bandes de fréquences ne correspondent pas.

Dans les deux cas, la dénomination choisie pour la version cellulaire du nouvel iPad peut être considérée comme trompeuse ou mensongère puisqu'en dehors du cas particulier d'un déplacement aux Etats-Unis et d'une itinérance sur les réseaux des opérateurs US, la majorité des utilisateurs du nouvel iPad ne verront jamais la couleur de la 4G, même si, dans le cas où l'on ramène la question de la 4G à celle des débits, la compatibilité DC-HSPA jusqu'à 42 Mbps pourra éventuellement faire office de pseudo-4G.

nouvel iPad WiFi 4G


La 4G, oui, mais pas chez soi
Ces nuances n'échappent cependant pas aux consommateurs avisés dont certains ont alerté les autorités de la concurrence de leur pays pour attirer leur attention sur ces problématiques. En Australie, une procédure a été lancée pour obliger Apple à revoir sa communication et l'obliger à rembourser les clients se considérant comme abusés par la dénomination WiFi + 4G.

ASA logoLa Suède évalue également la possibilité de demander des comptes et des clarifications au groupe de Cupertino. Et désormais, c'est aussi l'ASA britannique ( Advertising Standards Authority ) qui lance une enquête après avoir reçu une vingtaine de plaintes concernant la dénomination 4G du nouvel iPad présente sur le site d'Apple.

Le pays ne possédant pas de réseau 4G, la dénomination peut être considérée comme mensongère et l'ASA estime qu'il y a là matière à ouvrir une enquête. Or, si Apple a cédé en Australie sur certains points, elle n'entend pas revenir sur l'appellation WiFi + 4G ni modifier la formule.

L'homogénéité est l'un des credo de la société et, selon l'Associated Press, elle serait en passe de réussir le pari de faire du terme iPad un synonyme de "tablette tactile", éclipsant les autres marques et produits et alimentant les ventes de son appareil mobile, tout en maintenant une identité forte pour éviter qu'il ne devienne un terme trop générique qui pourrait alors être utilisé par d'autres entreprises.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #939471
Apple cédera si le gouvernement le lui dit, merde quoi!, c'est pas les maîtres du monde!
Si l'autorité du pays dit a Apple "vous me changez ça", ils changeront!, s'ils veulent pas, interdiction du produit jusqu'à obtention de la modification de l’appellation.
Point!.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]