Le paiement Apple Pay n'évite pas totalement la fraude bancaire

Le par  |  4 commentaire(s)
Apple Pay iPhone Watch

Si le système de paiement Apple Pay rencontre déjà un certain succès, il n'est pas immunisé contre la fraude, même si la technologie elle-même n'est pas en cause.

Le groupe Apple s'est lancé dans la périlleuse activité du paiement mobile en proposant depuis le mois d'octobre un système Apple Pay reposant sur la technologie sans contact NFC. Le groupe s'est déjà félicité d'un bon démarrage aux Etats-Unis et semble préparer l'expansion du service en Europe d'ici l'été.

Apple Pay iPhone Watch Mais si le groupe de Cupertino en vante le fonctionnement sécurisé, Apple Pay n'empêche pas les fraudes bancaires. La sécurité de la technologie n'est en fait pas directement en cause et la fraude constatée relève plutôt de la bonne vieille usurpation d'identité.

Le Wall Street Journal rapporte ainsi que des achats frauduleux ont été réalisés à partir d'informations bancaires volées dans les fuites de données massives de clients chez des distributeurs comme Home Depot ou Target et introduites dans Apple Pay.

Le système reposant sur des cartes dématérialisées, la carte bancaire physique n'est pas nécessaire pour réaliser des transactions. Ironie de ce type de fraude, les achats frauduleux ont souvent concerné des transactions sur des produits onéreux...dans les boutiques Apple Store elles mêmes aux Etats-Unis.

Ces premiers cas de contournement du système Apple Pay vont sans doute conduire les acteurs à prendre des mesures de sécurité supplémentaires, notent déjà les observateurs, afin de s'assurer que la personne qui entre des données bancaires dans le service Apple Pay est bien le détenteur de ces informations.

Cela devrait notamment passer par une phase de vérification renforcée mise en place par les banques pour vérifier l'identité de la personne requérant la création d'une nouvelle carte virtuelle de paiement au sein d'Apple Pay.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1834991
La question est donc la: vaut-il mieux faire confiance a un tiers pour stocker ses informations sensibles (dematerialisation, donc) au risque de pirate massif en cas de faille (Sony, etc...) ou s'assurer soi-même de la sécurité de ses informations en les conservant dans un circuit électronique sécurisé (SIM, carte bancaire...).
Le #1834996
c'est un peu le principe de la "yes card". On crée un compte sur Apple Pay avec des infos volées, puis on va payer en magasin. Le gros avantage pour le voleur, c'est que si on le contrôle, il n'a sur lui ni carte bancaire volée, ni "yes card", juste un téléphone, la fraude ne pouvant être détectée qu'à postériori.
Je ne comprends pas pourquoi le paiement sans contact n'est pas limité à de petites sommes, à la manière d'un monéo.
Le #1835007
Vikingfr a écrit :

c'est un peu le principe de la "yes card". On crée un compte sur Apple Pay avec des infos volées, puis on va payer en magasin. Le gros avantage pour le voleur, c'est que si on le contrôle, il n'a sur lui ni carte bancaire volée, ni "yes card", juste un téléphone, la fraude ne pouvant être détectée qu'à postériori.
Je ne comprends pas pourquoi le paiement sans contact n'est pas limité à de petites sommes, à la manière d'un monéo.


D'abord parce qu'Apple toucherait moins de commissions. Soyons réalistes, Apple se soucie moins de la sécurité des transactions de ses pig... euh... clients que de récupérer les juteuses commissions sur les transactions.
Ensuite parce que ca rencontrerait le même échec que Moneo
Le #1835150
Un contre pied fait aux banques en ligne ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]