Résultats financiers : Apple déçoit à cause de son iPhone moins populaire

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters
logo_pro_apple

Apple vient de publier des résultats financiers qui sont relativement bons mais que le marché juge décevants.

Ce mercredi, la firme à la pomme a en effet livré ses résultats financiers pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2012-2013.

Il est question d’un chiffre d’affaires de 54,5 milliards de dollars et d’un bénéfice net de 13,07 milliards de dollars, alors que le marché attendait 54,73 milliards et 13,81 milliards respectivement.

Ce décalage entre chiffres publiés et prévisions vient du fait que les analystes prévoyaient des ventes de smartphones plus importantes. 47,8 millions d’iPhone ont été écoulés, alors qu’ils espéraient 50 millions. Le volume de tablettes tactiles iPad, qui s’élève quant à lui à 22,9 millions, s’avère en revanche conforme aux prévisions

C’est suffisant pour décevoir le marché qui a été habitué à des étincelles du côté de Cupertino et pour faire chuter le titre Apple de plus de 10 % dans les échanges après-Bourse. Il faut dire aussi que l’iPhone représente à lui seul la moitié des revenus de la firme à la pomme. Avec moins de 480 dollars, l’action d’Apple a reculé d’environ 30 %, si l’on compare à la valeur record enregistrée en septembre 2012.

iPhone 5 
L'iPhone 5 dévoilé fin 2012 par Apple ( cliquer pour agrandir )

Voilà pourquoi les analystes affichent une certaine prudence, craignant une croissance freinée par la perte de popularité du smartphone Apple et attendant de voir la stratégie optée sur les dix-huit mois à venir par l’actuel PDG Tim Cooks pour inverser la tendance

Il faut dire aussi qu’Apple ne sort qu’un seul smartphone par an contre des dizaines pour son principal concurrent Samsung – et désormais numéro un mondial, après lui avoir chipé la place – et qu’il donne en ce moment une impression de stagnation, après avoir été pendant quelques temps un exemple pour le reste du secteur. Le géant de Cupertino ne manque pas de ressources s'il souhaite agir, avec une trésorerie de 137,1 milliards de dollars.

Sans compter que le segment des smartphones haut de gamme, sur lequel le géant américain s’est positionné, semble arriver à saturation chez nous. En témoigne la multiplication des modèles plus abordables qui inondent le marché ces derniers temps. D'où les nombreuses rumeurs d'un iPhone low-cost, qui cilberait notamment les marchés émergents et leur fort potentiel de croissance.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1165212
Vive la bourse. Le titre chute parce que les actionnaires ne sont pas contant des résultats, légèrement en dessous de ce qu'ils souhaitent, alors que n'importe qu'elle entreprise serait largement satisfaite de tels résultats.
Le #1165222
Rien d'étonnant là non plus, à part pour les analystes en carton repris par la quasi totalité des sites techy...
L'action devrait atteindre son plus bas depuis un an à environ $460 à l'ouverture de Wall Street mais il y a encore un peu de chemin à faire pour qu'elle retrouve son cours pré bulle spéculative (autour des $400 pour ceux qui se demandent).

Concernant la marque, puisque Cook n'est pas Jobs, il y a peu d'espoir de la revoir briller au firmament comme il y a 3 ans quand tout le monde ou presque avait un iPhone (les autres n'ayant qu'un Nokia) et que le terme remplaçait même le mot smartphone. Apple restera une marque forte mais je n'ai pas l'impression qu'ils aient autre chose dans leurs cartons que des mises à jour de leurs produits actuels (iPhone 5S, iPad retina v3) et des copies de ce que fait la concurrence (iPad mini et hypothétique iPhone mini).

Au moins la marque a fait bouger les choses et accéléré le déclin des ordinateurs personnels alors même que le marché aurait du exploser avec la croissance de la Chine. Bill Gates avait raison en 1995 : on devrait pouvoir utiliser la voix pour commander son ordinateur et l'interface devrait être beaucoup plus simple à utiliser... Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que cela se ferait sous iOS et Android et plus principalement sous Windows
Le #1165232
Mike-63 a écrit :

Vive la bourse. Le titre chute parce que les actionnaires ne sont pas contant des résultats, légèrement en dessous de ce qu'ils souhaitent, alors que n'importe qu'elle entreprise serait largement satisfaite de tels résultats.


Apple n'est pas n'importe quelle entreprise et on ne peut pas faire abstraction du contexte et de l'évolution du marché. Pour ma part je trouve même que Apple s'en sort plutôt bien grâce à des ventes exceptionnelles sur sa terre natale.

edit: autre chose encore plus grave pour les investisseurs : le profit de Apple n'a pas du tout progressé en 1 an alors que son CA a progressé de près de 18%. En gros Apple fait moins de profit et on sait à quel point cela peut être déterminant pour certains. Les chiffres bruts laissent penser que la société va pour le mieux mais ces éléments plus le fait que sa capitalisation boursière a perdu plus de 200 milliards (!) en 4 mois justifie pleinement que certains retirent leurs billes avant de perdre encore plus.
Le #1165242
spamnco a écrit :

Rien d'étonnant là non plus, à part pour les analystes en carton repris par la quasi totalité des sites techy...> L'action devrait atteindre son plus bas depuis un an à environ $460 à l'ouverture de Wall Street mais il y a encore un peu de chemin à faire pour qu'elle retrouve son cours pré bulle spéculative (autour des $400 pour ceux qui se demandent).>> Concernant la marque, puisque Cook n'est pas Jobs, il y a peu d'espoir de la revoir briller au firmament comme il y a 3 ans quand tout le monde ou presque avait un iPhone (les autres n'ayant qu'un Nokia) et que le terme remplaçait même le mot smartphone. Apple restera une marque forte mais je n'ai pas l'impression qu'ils aient autre chose dans leurs cartons que des mises à jour de leurs produits actuels (iPhone 5S, iPad retina v3) et des copies de ce que fait la concurrence (iPad mini et hypothétique iPhone mini).>> Au moins la marque a fait bouger les choses et accéléré le déclin des ordinateurs personnels alors même que le marché aurait du exploser avec la croissance de la Chine. Bill Gates avait raison en 1995 : on devrait pouvoir utiliser la voix pour commander son ordinateur et l'interface devrait être beaucoup plus simple à utiliser... Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que cela se ferait sous iOS et Android et plus principalement sous Windows


Joli commentaire Spamnco.

Ton analyse est très bonne, et j'aime bien ton clin d'oeil à Nokia, etant moi même possesseur d'un Lumia 920 ! C'est vrai ma foi qu'il est assez different du 3210...oooh ca va hein....qui n'a jamais eu de 3210 ? C'etait "cool" en 2000...

Il faut bien avouer que le dicton " se reposer sur ses lauriers" prend tout son sens avec Apple.
Il faut qu'ils reagissent vitre, tres vite. Mais l'année demarre mal pour eux, puisqu'ils se fendent d'un communiqué dans lequel ils previennent eux-même d'une baisse de rentabilité à venir...il fallait le faire ! ou pas....
Je ne pense pas qu'ils aient mieux dans leurs cartons que ce que tu dis en effet. Et pourtant, la refonte totale de leur OS devient une urgence, et ce avant même de penser à l'innovation en tant que telle.



Le #1165302
la refonte totale de leur OS devient une urgence>apple se vente d'un produit simple à utiliser avec son iphone, c'est tout le contraire avec MacOS, peut être très bien pour celui qui fait rien avec sa machine, mais pour un pro comme et au boulot c'est anti ergonomique au possible, un os vraiment penser monotache : la ou avec windows je faisais les deux fois plus vite si ce n'est plus. Une vrai déception ce passage à Mac
Le #1165432
@Reppa , nous nous sommes croisé donc, alors que tu allais acheter ton Mac, et moi mon Lumia, juste après que je decide de jeter mon Iphone...mais tu ne m'as pas reconnu.... je ne porte pas de masque en ville..
Si j'avais su, je t'aurais dis que, si les produits Apple sont très agréables pour s'amuser...NE JAMAIS bosser avec...JAMAIS
Le #1166702
En général les déçus d'OS X ne sont pas les bienvenus sur les forums et les blogs (ça donne de la bataille de troll au bout de 3 messages) mais la propagande pro Mac es tellement forte qu'on oublie que ces machines n'ont rien d'exceptionnel au final à part leur prix souvent 30% au dessus des équivalents Windows et un design souvent réussi.

Pour avoir bossé avec les deux univers (et un peu linux mais pas assez pour donner un avis pertinent) j'ai réalisé que je n'étais pas un Mac lover et que le côté fermé limite gourou d'Apple ne me convenait pas.

En réalité Apple est parfait pour des personnes qui ne font que peu de choses avec leur appareil (pas en volume mais en variété), pour certains professionnels même si l'expérience Windows est du même niveau et qui n'utilisent que le mail et un logiciel professionnel (comme les médecins, dentistes, syndics, etc) et qui pensent (à tort) que tout est plus simple sous OS X. Ainsi que pour les Windows haters qui en sont restés au Windows d'il y a 10 ans bogué, mal foutu et qui n'ont pas compris que les deux OS se ressemblaient aujourd'hui énormément même si OS X permet plus de choses de base mais moins lorsqu'on maîtrise un peu son système.

Je vais peut être devoir racheter un Mac cette année pour du développement iPad (mon iBook est juste bon pour caler un meuble) mais si je peux l'éviter, je ne m'en plaindrais pas.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]