Apple : solides résultats mais chute du cours

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Pro Apple

Apple a présenté les résultats financiers pour son dernier trimestre fiscal 2011, terminé fin septembre et malgré de solides performances, le groupe déçoit légèrement les attentes des analystes.

Logo Pro AppleUne fois n'est pas coutume, Apple n'a pas déclenché de frissons d'extase chez les analystes pour la présentation de ses résultats financiers du dernier trimestre fiscal 2011, terminé le 24 septembre dernier. Pourtant le groupe poursuit sa croissance à une cadence très solide, générant 28,3 milliards de dollars de revenus ( contre 20,3 milliards de dollars il y a un an ) et 6,62 milliards de dollars de bénéfice net ( contre 4,31 milliards de dollars l'an dernier ).

La société peut même se targuer de renforcer son efficacité avec une marge brute de 40,3% alors qu'elle était de 36,9% à la même période l'an dernier. Ce qui a peut-être refroidi les analystes, ce sont les ventes de 17 millions d' iPhone.

Si cela représente une progression de 21% sur un an, cela reste moins que les 20 millions de terminaux écoulés au trimestre précédent. Le décalage du lancement de l' iPhone 4S ( dont les ventes ne seront décomptées qu'au prochain trimestre ) et l'attente du public qui a pu freiner les ventes de l' iPhone 4 en prévision du nouveau modèle ont pu jouer sur le volume, qui montre pourtant que l'attrait pour l' iPhone reste très fort.


Toujours de solides perspectives
En revanche, Apple améliore comme prévu le volume de ventes de sa tablette iPad, qui atteint un record de 11 millions d'unités écoulées, soit 166% de mieux qu'il y a un an. Le groupe n'a également jamais autant vendu d'ordinateurs Mac, avec un volume de 4,89 millions d'unités écoulées, soit 27% de croissance.

Sur l'ensemble de son année fiscale 2011, Apple a généré 108 milliards de dollars de chiffre d'affaires ( +66% ) et 25,9 milliards de dollars de bénéfices ( + 85% ). Malgré ces performances, le cours d' Apple a accusé jusqu'à 7% de baisse à l'annonce des résultats.

La transition entre Steve Jobs et Tim Cook est en cours, ce dernier n'étant officiellement aux commandes du groupe que depuis fin août, même s'il a assuré des fonctions de CEO par intérim lors des absences médicales de Jobs.

Il a d'ailleurs rappelé l'importance cruciale du marché chinois pour la croissance de la société, alors que le chiffre d'affaires y quadruplé sur un an et représente désormais 1/6 des ventes totales d' Apple. Il peut déjà compter sur un excellent départ de l' iPhone 4S, malgré un premier a priori mitigé de la presse spécialisée lors de son annonce.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]