Guerre des brevets : contre Apple, Google a proposé son aide à Samsung

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Digits (Wall Street Journal)
iPhone saphir brevet vignette

Pendant qu'Apple et Samsung s'affrontent dans un nouveau procès pour violation de brevets, il apparaît que Google est prêt à apporter son soutien au groupe coréen pour contrer les attaques de la firme à la pomme.

Les deux géants Apple et Samsung sont de nouveau entrés en procès pour des questions de violation de propriété intellectuelle, pour laquelle le groupe de Cupertino réclame plus de 2 milliards de dollars de dommages.

logo-samsung Le fabricant coréen tente de son côté de minimiser la valeur des brevets incriminés et évoque un montant qui ne dépasserait pas quelques dizaines de millions de dollars. Il pourrait être aidé dans sa défense par le géant Google, éditeur de la plate-forme Android et partenaire de référence, les efforts conjoints des deux sociétés ayant permis de dominer le marché des smartphones.

Samsung a déjà impliqué Google dans sa défense, affirmant qu'une partie des brevets revendiqués par Apple dans cette nouvelle affaire avaient fait antérieurement l'objet de travaux de la part des ingénieurs du groupe de Mountain View dans le cadre de la collaboration qui les lie.

Logo Pro Apple Selon des emails dévoilés devant les jurés, Google aurait accepté le principe d'un soutien juridique envers Samsung via l'accord MADA (Mobile Application Distribution Agreement) signé avec Samsung pour l'intégration de ses services et applications mobiles.

La défense via Google permettrait d'affaiblir plusieurs des cinq brevets revendiqués par Apple dans ce procès. A noter que c'est Apple qui a mis en avant cette relation entre Google et Samsung et qui implique du coup un peu plus le groupe de Mountain View dans le procès en cours, alors que c'était le groupe coréen qui était essentiellement visé jusqu'à présent, Google étant soigneusement mis de côté.

La firme de Cupertino cherche à mettre en évidence des alliances alors même que Samsung les avait réfutées précédemment. Elle a fait également valoir que les deux brevets mis en avant par le groupe coréen dans ce même procès ont été achetés après la première plainte d'Apple pour violation de brevets en 2011 et sont utilisés une nouvelle fois comme une arme et non comme un outil de protection de l'innovation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]