Les applications Android s'inviteront bientôt dans le BlackBerry World

Le par  |  3 commentaire(s)
Blackberry Android

Le fabricant canadien BlackBerry souhaite que les utilisateurs donnent une seconde chance à ses produits et particulièrement à BlackBerry 10. Et c'est en multipliant les applications par une manipulation étonnante que la firme compte séduire du côté des fans d'Android.

Du côté de son marché d'application, le BlackBerry World, le fabricant canadien est à la traine et accuse de sérieux manques dans son catalogue. Il faut dire que les développeurs ont peu d'intérêt à s'investir sur une plateforme boudée du grand public alors même que beaucoup hésitent déjà à se tourner vers Windows Phone.

BlackBerry_Z10_a Mais depuis quelques années, BlackBerry tente d'attirer ces développeurs par des moyens détournés. Ainsi, BlackBerry 10 intègre directement le runtime d'Android. Le but était simple : permettre aux développeurs de réencapsuler leurs applications dédiées à Android pour les rendre compatibles avec BB 10.

Malheureusement, le processus qui parait simple reste relativement contraignant puisque les développeurs doivent convertir leur fichier android en .apk au format .bar avant de le soumettre au BlackBerry World.

La prochaine mise à jour de BlackBerry ( 10.2.1) permettra à n'importe qui de récupérer un fichier .apk et de l'installer directement au travers de l'explorateur de fichiers. De quoi faciliter la bascule, mais BlackBerry ne s'arrêtera pas là.

Plutôt que d'obliger les utilisateurs à parcourir la toile pour télécharger leurs applications Android avant de les retransférer vers leur terminal BlackBerry, la firme pourrait prochainement proposer ces applications directement dans le BlackBerry World, dans une nouvelle section.

Des développeurs Android auraient ainsi été abordés par BlackBerry à ce sujet, dans l'espoir qu'ils soient nombreux à accepter de partager leurs applications sur le marché de BB. Jusqu'ici , quatre éditeurs auraient confirmé leur participation au projet.

Reste que le portage ne sera pas simple pour tous les dispositifs BlackBerry, en rapport avec leurs tailles d'écran spécifiques. Ainsi, si le Z10 et le Z30 ne devraient pas poser problème, la définition de 720 x 720 pixels des Q10 et Q5 pourrait exclure ces dispositifs du portage, à moins que les développeurs ne fassent l'effort d'une conversion de leur application.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1626932
Je trouve regrettable le fait de voir BlackBerry devoir mâcher le travail de ces développeurs mobiles qui pouvaient, d'ores et déjà, faire ce strict minimum depuis le départ et voir, selon le succès de leur application, s'ils réaliseraient ou non une application native.

Sans la machine virtuelle permettant d'exécuter Android, oui, bouder BlackBerry serait logique vue les PDM.
Exception des grosses applications comme celle de banque ou de service lié à l'opérateur (du genre le service Orange Maps ou une application Dailymotion/Deezer de qualité) ou d'un service payant (Spotify). Eux devraient fournir le service partout sans distinction de la plateforme (et cesser de dire dans les pubs "via notre application pour smartphone" quand ce n'est qu'Android et iOS qui sont supportés) et avec une application la plus fluide possible (comprendre native).

Ici, c'était proposé, BlackBerry a ouvert la porte à une grosse partie du catalogue Android (au départ, la machine virtuelle était celle d'Android 2.x, maintenant c'est celle de 4.2.2 avec l'update 10.2 de l'OS BB10). Ils n'avaient qu'une conversion à faire pour publier et c'était réglé. Tout le monde aurait été content.
Ce n'est pas comme pour Windows Phone où ça nécessitait de convertir du code issu de l'application Android et d'avoir plus à faire pour la publier ensuite.

Maintenant pour la résolution pour les modèles Q, je doute que ça ne prenne énormément de boulot de rajouter le support de résolution spécifique. Selon l'application, ça peut demander de réorganiser en partie l'interface. Rien d'insurmontable en somme.
Ou bien les développeurs d'applications mobiles sont des fonctionnaires et qu'ils partagent l'adage "moins on en fait, mieux on se porte"
Le #1626952
Tout cela va créer à mon sens un système "bordélique", comme l'est déjà un peu Android dans le sens où aucune règle n'est imposée en terme de design, aucune cohérence fonctionnelle entre les différentes applications... Donc le tout porté sur un OS avec un design encore différent avec des applications natives ayant un design propre à cette OS, tout cela n'aidera malheureusement pas BlackBerry.
Le #1627022
Floyd a écrit :

Tout cela va créer à mon sens un système "bordélique", comme l'est déjà un peu Android dans le sens où aucune règle n'est imposée en terme de design, aucune cohérence fonctionnelle entre les différentes applications... Donc le tout porté sur un OS avec un design encore différent avec des applications natives ayant un design propre à cette OS, tout cela n'aidera malheureusement pas BlackBerry.


En proposant ça, la manœuvre est surtout de permettre aux "développeurs" sur Android de n'avoir "rien" à faire pour se lancer sur BB10.
Ainsi ils ne développent pas en "vain" une application native qui demanderait ressource ainsi que du temps et peuvent prendre la température pour jauger de la viabilité d'y passer pour les versions à jour. Comme ils peuvent rester des faineasses à l'image de certaines applications comme Dailymotion.

C'est un essai où tout le monde peut s'y retrouver facilement. Aussi bien les usagers de BB10 pris en otage de la PDM que les développeurs frileux d'une plateforme sans une PDM satisfaisante.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]