Après la fermeture de Silk Road, les autorités remontent les filières de la drogue

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
Silk road

Cette semaine, le FBI procédait à l’arrestation du fondateur du très controversé site Silk Road et mettait un terme à ce marché ouvert de la drogue sur le net. Aujourd’hui les autorités poursuivent les enquêtes et procèdent aux premières arrestations des dealers de la plateforme.

Médicaments soumis à réglementation, substances illicites allant des drogues douces aux plus dures, poisons, armes à feu, champignons hallucinogènes, Silk Road était la plateforme du criminel en ligne par excellence.

playstation-2-drogue Au menu du service, une livraison confidentielle par les services postaux et un anonymat garanti par les transactions uniquement réalisées en Bitcoins. Depuis plusieurs années, le Dark Net est devenu l’objet d’une véritable obsession pour les services de surveillance, et si Silk Road a été fermé en début de semaine, la police procède désormais à diverses interpellations.

Un individu, reconnu pour être parmi les plus grands dealers de la plateforme a été arrêté à Washington, suivi de quatre autres utilisateurs en Angleterre et de deux revendeurs de marijuana en Suède. L’opération ayant pris une dimension internationale prévoit encore de nombreuses interpellations dans les semaines et mois à venir.

On ne sait actuellement pas si les concernés revendaient uniquement leurs produits via Silk Road ou si des enquêtes en parallèle ont amené aux arrestations, toujours est-il qu’il ne s’agit certainement pas de simples coïncidences. Il s’agit des premières arrestations d’utilisateurs de Silk Road dans ces pays, et le taux d’arrestation reste actuellement faible compte tenu des sommes récoltées grâce à la plateforme que le FBI estime aujourd’hui à 1,2 milliard de dollars.

L’arrestation de l’individu de Washington est intervenue suite à l’interception de paquets et courriers contenant de l’argent et de la drogue. La police a remonté une filière jusqu’à Steven Sadler et sa compagne avec l’aide de certains acheteurs. Les détails concernant les arrestations en Grande-Bretagne et en Suède sont encore faibles et on ne sait encore pas si le FBI a partagé des informations avec les équipes locales permettant les arrestations.

Les autorités américaines continuent actuellement de parcourir les informations stockées sur le serveur de Silk Road, la police dispose donc d’une quantité de données à parcourir. Néanmoins, beaucoup d’utilisateurs procédaient au chiffrage de leurs messages, ce qui ne facilitera pas la tâche des agents en charge de l’affaire.

Malheureusement, si Silk Road a fermé ses portes, c’est aussi parce que la plateforme bénéficiait d’une notoriété presque publique. Beaucoup d’autres plateformes plus discrètes et similaires dans leur fonctionnement et leurs activités se trouvent sur la toile, il ne s’agit donc que d’une bataille de gagnée pour les autorités parmi beaucoup d’autres à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]