L' ARCEP : un petit rappel à destination du consommateur

Le par  |  5 commentaire(s)
ARCEP

Face à une augmentation du nombre de plaintes de consommateurs concernés par un écrasement à tort de leurs services téléphoniques et / ou Internet haut débit, l' ARCEP a jugé bon d'émettre un communiqué dans lequel l'autorité rappelle à l'utilisateur lésé quels sont ses droits en pareil cas et surtout les devoirs de son opérateur.

Face à une augmentation du nombre de plaintes de consommateurs concernés par un écrasement à tort de leurs services téléphoniques et / ou Internet haut débit, l' ARCEP a jugé bon d'émettre un communiqué dans lequel l'autorité rappelle à l'utilisateur lésé quels sont ses droits en pareil cas et surtout les devoirs de son opérateur.


Des opérateurs responsables
Ainsi, l' ARCEP qui déclare travailler actuellement avec France Télécom et les opérateurs de dégroupage pour améliorer les processus permettant un retour à la normale, avertit que : " En cas d'écrasements à tort des services d'un de leurs clients, les opérateurs doivent procéder gratuitement et dans les meilleurs délais au rétablissement de ces services. "

Dans un souci d'information, l' ARCEP a également mis à jour sa FAQ relative à ce type d'incident dont voici un extrait :

Qu'est-ce qu'un écrasement '

Quand un client, déjà abonné à un ou plusieurs services fixes (téléphone, accès DSL Internet, ...), souscrit un abonnement auprès d'un autre opérateur, l'établissement de ce nouveau service peut éventuellement venir " écraser " un service précédent.

Par exemple, quand un client résidentiel s'abonne à une offre de dégroupage total, il mandate son nouvel opérateur pour commander la résiliation de tous les services fixes existants, en particulier son abonnement téléphonique et son accès haut débit : la mise en oeuvre du dégroupage total de sa ligne vient le cas échéant " écraser " ces services.

Qu'est-ce qu'un écrasement à tort '

On parle d'écrasement " à tort ", lorsqu'un écrasement a lieu sans que le client ait souscrit un quelconque abonnement auprès d'un nouvel opérateur. Cette situation peut être particulièrement dommageable, notamment quand le client perd l'ensemble de ses services fixes.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #152745
Cela me rappelle qu'il y a au moins 100 plaintes en justice de particuliers contre Free pour ne pas avoir honoré son contrat
Free a répndu à cela en faisant un procès à UFC-Que Choisir pour avoir osé le dire dans les termes "autisme de Free"
Le #152771
Super ! l'info est toujours aussi flou !

@newseur :
Qui est en charge de la prestation de rétablissement en cas d'écrasement à tord ' le NOUVEL opérateur indélicat ou l'ANCIEN '
Le #152789
Au lieu de gueuler, tu pourrais aller lire la FAQ.

Ils y parlent de "votre opérateur" et jusqu'à preuve du contraire, ce terme ne désigne pas celui qui vous a écrasé.

Mais c'est pas marqué en toutes lettres, alors faut lire et comprendre, ce qui n'est pas gagné, visiblement
Peut-être qu'un pavé de ce type devrait te satisfaire :
- si vous étiez chez FT et que Neuf vous écrase : appelez FT
- si vous étiez chez FT et que Tele2 vous écrase : appelez FT
- si vous étiez chez Tele2 et que FT vous écrase : appelez Tele2
- si vous étiez chez Tele2 et que Neuf vous écrase : appelez Tele2
etc... je te laisse faire le copier/coller avec les opérateurs de ton choix.
Le #152806
@ becafuel

merci pour ces éclaircissements
Le #152859
@becafuel "Ils y parlent de "votre opérateur" et jusqu'à preuve du contraire, ce terme ne désigne pas celui qui vous a écrasé."

Bah techniquement, si, il (celui qui a écrasé la ligne) devient ton opérateur, et c'est justement ça le problème, car tu lui as rien demandé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]