Débits, ping, Web, streaming vidéo et P2P : la qualité du service des FAI

Le par  |  4 commentaire(s)
Internet

L'Arcep publie son observatoire de la qualité du service d'accès à l'Internet fixe. Toujours en bêta, cet observatoire livre des mesures pour le premier semestre 2015 sur les débits, le ping, le temps de chargement des pages Web, le streaming vidéo et le P2P avec les opérateurs de plus de 100 000 abonnés.

C'est la troisième publication de cet observatoire mais il demeure toujours en bêta. Réalisées par un prestataire indépendant sur des lignes dédiées aux tests dans huit villes (pour neuf sites différents), les mesures concernent Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange et SFR pour les technologies xDSL (ADSL2+ et VDSL2), fibre optique avec terminaison coaxiale et fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH).

Comme précédemment, l'Arcep invite à la prudence pour l'interprétation des résultats. Mais contrairement aux autres fois, les indicateurs techniques (débits, temps de latence) sont proposés par opérateur et non sous forme agrégée.

Les débits mesurés sont des débits moyens IP. " Il s'agit d'une vitesse moyenne (et non d'une vitesse maximale) réellement disponible pour l'utilisateur ". Les mesures sur les mires proches évaluent la capacité du réseau de l'opérateur, quand celles sur les mires lointaines évaluent le ressenti de l'utilisateur lorsqu'il utilise des services hébergés plus loin du réseau de son opérateur.

Pour le débit descendant (mires proches et mires lointaines), il apparaît que Bouygues Télécom tire le mieux son épingle du jeu, tandis qu'à l'opposé, c'est SFR qui ferme la marche. Néanmoins, ce dernier se reprend en FTTH.

Arcep-QoS-S1-2015-debit-descendant-mires-proches

Arcep-QoS-S1-2015-debit-descendant-mires-lointaines
En ce qui concerne le débit montant (mires proches et mires lointaines), les positions sont plus resserrées sur le cuivre, même si SFR a davantage tendance à décrocher sur les lignes courtes.

Arcep-QoS-S1-2015-debit-montant-mires-proches
Arcep-QoS-S1-2015-debit-montant-mires-lointaines
Pour le temps de latence (ou ping), on remarque surtout que SFR ne brille toujours pas, alors qu'il est proche d'Orange en fibre optique.

Arcep-QoS-S1-2015-latence-mires-proches
Arcep-QoS-S1-2015-latence-mires-lointaines
Après les indicateurs techniques, l'observatoire propose les indicateurs d'usages, à commencer par la navigation Web. C'est le temps de chargement d'une page Web comme le ressentirait un utilisateur. Les mesures ont été effectuées sur un panel de quatorze sites parmi les plus visités (Médiamétrie) et le site impots.gouv.fr.

Arcep-QoS-S1-2015-navigation-Web
Pour la lecture de vidéo en streaming, un score sur cinq correspond à la qualité de visionnage de vidéos sur YouTube, Dailymotion, Vimeo et Metacafe. Ce score est fonction de la disponibilité, temps de négociation, fluidité, nombre de ruptures et temps de ruptures.

Arcep-QoS-S1-2015-streaming-video
Les mesures avec des lignes ADSL longues ont été réalisées avec des vidéos 360p et non 720p comme pour les autres mesures.

Arcep-QoS-S1-2015-streaming-video-lignes-ADSL-longues

Le téléchargement de fichiers en P2P s'effectue via le protocole BitTorrent. Il correspond au téléchargement de la dernière version disponible de la distribution Ubuntu. Le fichier est téléchargé pendant 60 secondes.

Arcep-QoS-S1-2015-P2P

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1867515
bref hors "vrai"fibre c'est bouygue le grand gagnant.
au vue des résultats c'est plus la marque sfr qui devrait disparaitre au profit de numericable...

Le #1867559
Il faudrait voir la chose sous un autre oeil, si je prends mon département, de part mon travail je suis amené à intervenir chez des clients disséminé sur tout ce département, c'est simple j'interviens dans tous les chef-lieux.
Depuis trois, quatre ans, en dehors des grandes villes, je constate que la qualité des lignes internet se dégrade de mois en mois, baisse de débit, multiplication des incidents de connexion, temps d'intervention sur incident de l'opérateur historique plus long.
Cette situation agace fortement mes clients et SFR étant assez agressif à mon goût en démarchage pratiquement tous mes clients ont fini par passer chez eux.

Depuis un an la fibre FTTH est en cours de déploiement et comme c'est Orange qui s'en charge, les nouveaux bénéficiaires ont obligation de s'abonner au moins 3 mois chez ces derniers.
Du coup mes clients qui viennent d'être fibrés repassent chez Orange et je peux vous assurer que certains l'ont verts. Sauf qu'au bout des trois mois, je n'ai jusqu'à présent vu aucun repartir de nouveau chez SFR ou un autres opérateurs.

Tout ça pour vous dire mon ressenti pour le départements du Doubs, SFR récupère les lignes pourries d'Orange jusqu'au jour où elles ne le sont plus.
Maintenant, je serai curieux de savoir si ce scénario se reproduit ailleurs.

PS: je ne suis pas client ou employé chez SFR, je suis actuellement client chez Orange, mais plus pour très longtemps et mon prochain FAI ne sera pas SFR.
Le #1867624
J'ai participé à l'éclatement de la bulle Internet dans la région de Sarlat La Canéda entre 2005 et 2010. A cette époque, il fallait attendre que l'opérateur historique supprime les multiplexages des lignes téléphoniques pour avoir ne serait-ce que l'ADSL.

J'ai vu fleurir toutes les boutiques des opérateurs, sauf Orange qui reste majoritaire, elles ont toutes disparues. Il n'en reste qu'une dans cette ville de 12 000 habitants.

La fibre, elle passe à 10 km de Sarlat, mais elle ne fait que passer. La région et la ville s'opposent à payer pour qu'elle arrive jusqu'à Sarlat et les opérateurs n'y voient encore pas d'intérêt économique car c'est ça qui fait avancer les choses.

En terme de réactivité, l'opérateur historique en utilisant la sous-traitance proche répondait toujours mieux que ces concurrents puisque c'était lui qui gèrait le support physique des connexions.

Maintenant chez Orange à Paris, je suis sur la fibre (immeuble équipé SFR) et je ne me plains que d'une chose le prix pour un abonnement pro.

Conseil à ceux qui sont sur la fibre : lors de votre passage à la fibre, ajoutez ou changez aussi votre votre point d'accès pour un modèle capable de gérer les débits WiFi a/b/g/n et pourquoi pas ac.
N'utilisez pas le WiFi de vos box, ils sont trop lents.

Bertrand
Le #1867694
J'ai été récemment "abordé agressivement" par un vendeur SFR-Numéricable, il me fait son speech pour me faire passer à, au moins, l'offre Starter Fibre (qui nous le savons est du FTTLA) à 34,99€ (tarif promo la 1ère année hein).
Sur les 200 Mbps théoriques, il m'indique que je devrais avoir 167 Mbps environ.


J'ai déjà péniblement du 7 Mbps sur mon 20 Mbps à 33,90€, je n'ai pas confiance en eux pour souscrire à autre chose... par contre Bouygues
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]