Un astéroïde va s'écraser sur Marseille le 5 Mars : ce canular qui a trompé Internet

Le par  |  4 commentaire(s)
mini lunes astéroïdes NASA

Comment monter un canular d'envergure sur Internet ? Un groupe d'internautes vient d'en faire la démonstration en diffusant sur Twitter la menace de la chute d'un astéroïde sur Marseille en mars prochain.

"Le 5 mars prochain, à 23h26, un astéroïde grand comme un demi-terrain de football va frapper la cité phocéenne en plein coeur", voilà comment l'information est résumée par le quotidien La Provence.

À l'origine de cette infaux, une rumeur organisée et coordonnée sur les forums de Jeuxvidéo.com et diffusée sur les réseaux sociaux, dont Twitter avec la création du hashtag #ImpactFrance.

Comme tous les canulars qui fonctionnent auprès du grand public, ce dernier mèle véritables informations et fantaisie pour laisser l'idée germer dans l'esprit du public. Ainsi, un astéroïde frôlera bien la Terre le 5 mars prochain, on en connait même le nom : 2013 TX68. Sa taille est comprise entre 20 et 30 mètres, sa trajectoire n'est pas dangereuse, et quand bien même, s'il venait à vouloir s'écraser sur Terre, il serait entièrement vaporisé dans notre atmosphère.

impactfrance

Reste que l'imagination des auteurs du canular et leur capacité à créer de fausses preuves se sont révélées étonnantes : Ils ont ainsi créé de faux articles grâce au logiciel d'édition de contenu Clonezone en reprenant ainsi les sites de 20 Minutes et de RTL. Un faux scientifique de la NASA a même "partagé" un témoignage évoquant 96,4% de probabilité d'impact avec la Terre, là où la NASA évoquait une chance sur 250 millions.

Répétée, amplifiée, l'information a rapidement envahi les réseaux sociaux, et plus d'un million d'internautes ont été piégés. Deux facteurs ont sans doute également participé à la réussite du canular : la multiplication sur la toile de ces sites d'infaux qui se font passer pour de véritables sites d'information et l'adhésion croissante des internautes à la théorie du complot.

Toujours est-il que l'expérience aura démontré combien il est facile de propager une fausse idée sur Internet. Et si cela fonctionne pour les canulars grotesques, on imagine à quel point les diverses propagandes peuvent se révéler efficaces sur la toile. Le pire reste sans doute que l'affaire va sans doute donner de l'eau au moulin du gouvernement qui cherche, par des vidéos ridicules, à nous expliquer comment il ne faut pas tomber dans les théories complotistes...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1881445
Dans la pratique, c'est une sardine qui va tomber sur Marseille ...
Le #1881467
"Sa taille est comprise entre 20 et 30 mètres, sa trajectoire n'est pas dangereuse, et quand bien même, s'il venait à vouloir s'écraser sur Terre, il serait entièrement vaporisé dans notre atmosphère."
Pour savoir ca, il faudrait déjà connaitre sa composition... si en metal il toucherai le sol ou la mer ->megatonne et tsunami à la clef
si c'est de la pierre =oui , vaporisation et encore... celui tombé en russie (milliers de blessés) etaiet rocheux... alors avant d'affirmer faudrait vérifier... on se croirait sur France 2....
Le #1881474
Sans parler de l'angle d'incidence... Car s'il approche "à la verticale", les 100kms d'atmosphère ne pourront pas faire grand chose en quelques secondes...
Dans tous les cas, si on était capable de prévoir aussi longtemps à l'avance le point d'impact avec autant de précision, ça serait beau mais ce n'est pas le cas...
Le #1881478
C'est comme pour la fin du monde qui aurait du avoir lieu en 2012... Il ne faut pas y croire !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]