Attaque britanniques : l'affaire se poursuit

Le par  |  0 commentaire(s) Source : the inquirer
Drapeau Chine

Suite de l'affaire des attaques massives contre les réseaux britanniques du mois dernier.

Drapeau chineSuite de l'affaire des attaques massives contre les réseaux britanniques du mois dernier. Présumée innocente, la Chine est aujourd'hui désignée comme propriétaire des réseaux à l'origine des attaques.

Le ver utilisé, à la pointe de la technologie selon John Stewart de la firme Lurhq (spécialisée dans la sécurité), et nommé Myfip aurait été utilisé en vue d'espionner des firmes américaines basées au Royaume-Uni.

La propagation par spam est propablement la responsable de la disparation de documents sensibles, pouvant servir à la Chine en vue de son industrialisation.

Les firmes américaines pointent déjà la Chine comme responsable, mais n'oublions pas qu'une prise de contrôle à distance est largement possible surtout lors d'envoi de spam. Un peu d'objectivité messieurs...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]