Un lien entre batteries de portables et autisme

Le par  |  8 commentaire(s) Source : The Inquirer
femme au telephone

Dr Richard Lathe, biologiste moléculaire spécialisé dans la recherche sur l'autisme et autres désordres cérébraux, affirme que les métaux contenus dans les batteries sont saturés de métaux toxiques.

Dr Richard Lathe, biologiste moléculaire spécialisé dans la recherche sur l'autisme et autres désordres cérébraux, affirme que les métaux contenus dans les batteries sont saturés de métaux toxiques.

Des enfants autistes montrent des problèmes à éliminer ces métaux toxiques de leur corps, ajoute le Dr Lathe.

Si ces batteries sont éliminées dans la nature, le mercure de ces batteries est répendu lors des pluies, et si elles sont brulées, ces métaux vont tout droit dans l'atmosphère.

Il affirme qu'une augmentation des cas d'autisme provient de facteurs environnementaux, le mercure et les autres métaux toxiques y jouant un rôle crucial.

Lathe a étudié des centaines de cas d'autisme en France, et a découvert que la moitié de ceux-ci présentaient une présence de métaux lourds dans leurs urines. Cela rejoint une étude publiée le mois dernier, montrant un lien entre la présence de mercure dans l'environnement et les taux d'autisme au Texas.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #120892
Je vois mal le rapport entre la présence de métaux toxiques dans les batteries et leur absorption par les enfants !

Est-ce qu'il les sucent pour leur goût ou comme des glaces parce qu'il fait chaud '

Ou problème de doses infinitésimales '

En tout cas, les rayonnements émis par ces téléphones sont nocifs et ont une répercussion certaine et particulièrement sur les enfants !
Le #120900
Euh, si le mercure est dans l'atmosphère, on le sucera pas, on le respirera, donc ça peut être nocif.

Par contre, je ne vois pas sur quoi tu te bases pour dire que le rayonnement est nocif pour les enfants.
Le #120912
En fait t as des fractions infinitésimales qui sont vaporisées, c'est un problème connu. Cependant je ne pense pas que la quantité vaporisée directement par une batterie soit suffisante pour justifier l'autisme.

Le problème des métaux lourds c est qu'ils sont bio-accumulables, votre organisme les stock sans jamais les éliminer.

Je pense qu'ils ont désignés les batteries comme source de pollution parceque c'est celle qui leur semble la plus évidente. Mais faut se méfier bien souvent ce genre de rapports servent a financer des structures de soit disant traitement qui finalement envoie ca en chine, le tout subventionné !

Pour les rayonnements des téléphones portables c'est sujet a polémique et il y a des intérêts très fort en jeu...
Le #120928
a mon avis l'industrie chimique produit bcp plus de metaux lourds que les batteries de portables
c'est pas de l'info ca c vraiment faire un lien foireux pour tenter de faire du sensationnel avec rien
Le #120939
Continuons à polluer l'athmosphère, c'est bien partit, il ne resteras qu'une grosse poubelle invivable de la terre plus tard.
Le #120947
salut j' ai un vieux telephone portable,
je dois le jeter,
comment je fais '
merci.
Le #120956
renvoi le au fabricant ou au revendeur! ils ont obligation légal de le reprendre et de le recycler (en chine)!
Le #120993
l'influence des ondes électromagnétiques sur la cellule vivante n'est plus à démontrer et ce, même à des doses infinitésimales.
A haute dose c'est léthale.
Entre les 2 ça se joue sur la durée et les quelques cas de perturbations animales (vaches dans le limousin) et humaines sont soigneusement ... occultés.
C'est un peu comme le pétrole : lorsque ça dérange on étouffe voire on élimine. Pour la téphonie mobile nous n'en sommes encore qu'à l'étouffement ...
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]