SolarClave : l'autoclave passe au solaire pour la chirurgie de brousse

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Smartplanet
solarclave

La stérilisation des instruments médicaux est fondamentale pour prévenir les infections, mais également la contamination des malades, et actuellement, le processus est industrialisée via les autoclaves. Une solution malheureusement difficile à développer dans des zones difficiles d'accès ou ne nécessitant pas ou peu de ressources électriques.

La médecine moderne cultive actuellement un paradoxe au niveau de ses outils puisque les pays les plus fortunés sont à la fois ceux qui sont les plus équipés en fours autoclaves, mais également ceux qui utilisent le plus d'instruments à usage unique.

solarclave 2 Malheureusement, dans les pays les moins développés ou les zones les plus éloignées, ni l'une ni l'autre des deux solutions n'est souvent possible. C'est pourquoi le MIT travaille actuellement à la réalisation d'un autoclave transportable fonctionnant à l'énergie solaire.

Baptisé SolarClave, le four est constitué d'une chambre autoclave étanche résistant à la pression, maintenue en l'air au-dessus d'une mosaïque de miroirs permettant de concentrer les rayons solaires en un point unique.

Les 140 miroirs permettent de chauffer la chambre et de la mettre sous pression pour éradiquer tout microbe et stériliser les instruments chirurgicaux. Par temps ensoleillé, il ne faut que 45 à 60 minutes pour que le SolarClave atteigne 121 °C. À cette température, le processus de stérilisation nécessite 20 minutes.

L'un des points essentiels à la construction du système a été de le réaliser en dehors des conditions largement favorables des laboratoires. Ainsi, l'ensemble a été créé en partenariat avec des infirmières et des professionnels de santé du Nicaragua afin d'offrir une solution simple, adaptable n'importe ou, et nécessitant finalement peu de moyens tout en se révélant efficace dans n'importe quel environnement.

Le système devrait être prochainement utilisé au Nicaragua pour éviter d'avoir à systématiquement transporter des malades vers les hôpitaux, les déserts médicaux étant vastes dans le pays. Mais à terme, la solution pourrait être déployée en Afrique, et devenir l'un des équipements standards des médecins de brousse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]